Wimbledon : Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée

Wimbledon : Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 23h24

Les favoris, les Français, le fait du jour, l'affiche du lendemain : voici tout ce qu'il faut retenir de la quatrième journée de Wimbledon.

Les favoris
Les favoris de la partie basse du tableau se sont facilement imposés ce jeudi : Roger Federer et Novak Djokovic n'ont pas perdu un set, face respectivement à Dusan Lajovic et Adam Pavlasek (même si le Suisse a été breaké dans la première manche). Certains outsiders ont également franchi ce deuxième tour (Raonic, Berdych, Zverev...), mais pas tous. En effet, Juan Martin del Potro, alors qu'on se délectait à l'avance de son 3eme tour contre Novak Djokovic, et John Isner, le géant toujours redoutable sur gazon, ont pris la porte.

Du côté des femmes, la n°1 mondiale Angelique Kerber a tenu son rang en battant Kristen Flipkens. Svetlana Kuznetsova, Caroline Wozniacki, Agnieszka Radwanska et Garbine Muguruza ont également remporté leur deuxième match. La surprise est en revanche venue de l'élimination de Karolina Pliskova contre Magdalena Rybarikova. La Tchèque voit s'éloigner un peu plus la place de n°1 mondiale.
Les Français
Il n'y a plus que quatre Français dans le tableau masculin : Jo-Wilfried Tsonga, Benoit Paire, Adrian Mannarino et Gaël Monfils. Mannarino a pris sa revanche sur le Japonais Sugita, qui l'avait battu en finale à Antalya samedi, tandis que Monfils s'est facilement défait du Britannique Edmund. En revanche, c'est logiquement terminé pour Gilles Simon, qui a pris le premier set à Domini Thiem, avant de s'incliner.

Dans le tableau féminin, il n'y a en revanche plus qu'une seule tricolore. Kristina Mladenovic, la meilleure Française au classement, a été éliminée par Alison Riske, à l'issue d'un match disputé sur un court à la limite du praticable, en raison du manque d'herbe et de nombreux trous. Mladenovic, victime d'une chute, passera prochainement une IRM de contrôle de son genou.
Le fait du jour : Les cris de détresse de Bethanie Mattek-Sands
Alors que le score était d'un set partout entre Bethanie Mattek-Sands et Sorana Cistea, l'Américaine, en montant à la volée, s'est tordu le genou et s'est immédiatement mise à hurler de douleur. La Roumaine est venue à son chevet, mais a reculé quand elle a vu la nature de la blessure. Lucie Safarova, qui a remporté cinq des six derniers Grands Chelem avec « BMS » a également accouru auprès de son amie et a fondu en larmes. Le diagnostic n'est pas encore tombé, mais le pire est à craindre pour le genou de l'Américaine de 32 ans, qui hurlait « Sorana, aide-moi, aide-moi ! » avant d'être transportée à l'hôpital. De bien tristes images...
L'affiche de vendredi : Murray-Fognini
Un peu moins de deux mois après avoir terrassé Andy Murray à Rome, Fabio Fognini défie l'Ecossais dans son jardin de Londres. L'Italien a toujours été un adversaire redoutable pour le n°1 mondial (3-3 dans les confrontations) mais ne l'a encore jamais affronté sur gazon. Cette rencontre est un énorme test pour Murray.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Wimbledon : Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]