Murray défend Wimbledon

Murray défend Wimbledon©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 25 mai 2022 à 15h09

Alors que Wimbledon, qui a exclu les joueurs russes et biélorusses après l'invasion en Ukraine, n'attribuera pas de points ATP et WTA cette année, Andy Murray a défendu le Majeur anglais, qui "ne sera jamais une exhibition."



C'est une édition très particulière de Wimbledon qui va avoir lieu cette année, du 27 juin au 10 juillet. Et ce n'est pas en raison de la pandémie de Covid-19, qui avait entraîné l'annulation de l'édition 2020. Suite à l'invasion en Ukraine, les joueurs et les joueuses russes et biélorusses ne pourront pas participer au Grand Chelem anglais, qui n'attribuera aucun point ATP ou WTA. Ce qui a beaucoup fait réagir sur le circuit. Après son élimination d'entrée à Roland-Garros, Naomi Osaka a avoué qu'elle n'était pas sûre de jouer à Londres, elle qui se dit "motivée par mon classement, par le fait de le voir monter. Et je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que si je joue à Wimbledon sans points en jeu, ça revient un peu à une exhibition", a ainsi lâché la Japonaise. Un avis notamment partagé par Benoît Paire ou encore Marton Fucsovics, quart de finaliste à Wimbledon l'an dernier et qui va donc dégringoler au classement.

"Ils se souviendront du vainqueur"

Mais pour Andy Murray, double vainqueur du tournoi (2013 et 2016), le débat n'a pas vraiment lieu d'être. "Je suis le golf de très près, et je n'ai aucune idée des points gagnés au classement par le vainqueur du Masters. Mes amis et moi, on adore le foot et aucun d'entre nous sait ou s'intéresse au nombre de points récoltés au classement mondial par l'équipe qui remporte la Coupe du monde. Mais je peux vous dire qui a gagné la Coupe du monde et le Masters. Et je suppose que la plupart des gens qui seront sur le court central de Wimbledon dans quelques semaines ne sauront pas, ou ne se soucieront pas du nombre de points au classement qu'un joueur obtient après avoir remporté un match du troisième tour. Mais je vous garantis qu'ils se souviendront du vainqueur. Wimbledon ne sera jamais une exhibition et ne ressemblera jamais à une exhibition. Fin."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.