John Isner et Kevin Anderson changeraient bien le règlement

John Isner et Kevin Anderson changeraient bien le règlement©Media365

Sylvian Baudry, publié le samedi 14 juillet 2018 à 11h29

John Isner et Kevin Anderson ont disputé une rencontre marathon, vendredi, en demi-finale de Wimbledon (7-6, 7-6, 6-7, 4-6, 24-26). Après leur match, ils ont évoqué la possibilité d'un tie-break dans le cinquième set.

La demi-finale de Wimbledon entre Kevin Anderson et John Isner, ce vendredi, a été dantesque : 6h34 de jeu, avec un cinquième set remporté au bout du suspense par le Sud-Africain, 26-24. De quoi relancer des débats que l'on a l'habitude de voir revenir en Grand Chelem, chaque fois qu'une rencontre dure particulièrement longtemps. Le tombeur de John Isner avait déjà dû s'employer face à Roger Federer, au tour précédent, en décrochant la dernière manche 13-11, en 4h30 au total. « Je ne sais pas comment je me sentirai dans moins de 48 heures, a expliqué Kevin Anderson, qui jouera sa deuxième finale de Grand Chelem après l'US Open en 2017. Je vais tenter de garder les mêmes protocoles de récupération ». Ce dernier a ensuite évoqué la possibilité de changer le règlement, pour ne pas arriver à ces extrémités : « C'est le moment de réfléchir à changer de format, d'envisager un tie-break dans la cinquième manche. J'espère que l'on va se pencher là-dessus, pour que le joueur qui se qualifie soit en pleine possession de ses moyens pour la finale. »

Mahut : "Il faut bien en finir"


L'Américain, qui disputait vendredi sa première demi-finale de Grand Chelem, a partagé l'avis de son adversaire : « Je suis d'accord avec Kevin, a-t-il conclu en conférence de presse. Je pense qu'il faudrait considérer l'option du tie-break à 12-12. » Nicolas Mahut plussoie : « Moi, je milite pour un tie-break au cinquième, a tranché le Français dans L'Equipe. Ça rajoute de l'excitation. Et si on n'a pas réussi à en finir à 6-6 au cinquième, c'est qu'il faut bien en finir. » L'Angevin de 36 ans sait de quoi il parle. En 2010, il avait affronté ce même John Isner au premier tour sur le gazon londonien. Le match avait duré 11 heures et 5 minutes, sur trois jours... avec un cinquième set remporté 70-68 par le géant américain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU