Anderson : " On donne notre vie pour ces moments-là "

Anderson : " On donne notre vie pour ces moments-là "©Media365

Sylvian Baudry, publié le dimanche 15 juillet 2018 à 21h21

Kevin Anderson a dû s'incliner en finale de Wimbledon, ce dimanche, face à Novak Djokovic (6-2, 6-2, 7-6). Après le match, le Sud-Africain a surtout voulu retenir son parcours.

Kevin Anderson a beau avoir perdu en finale contre Novak Djokovic (6-2, 6-2, 7-6), son parcours ne passera pas aux oubliettes. Le Sud-Africain aura éliminé Roger Federer en remportant 13-11 le cinquième set, puis John Isner 26-24. Quoiqu'il arrive, le huitième mondial n'a pas de regrets, même si ces deux matchs marathon l'ont probablement handicapé pour la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière. « On donne notre vie à s'entraîner pour ces moments-là, pour ces tournois-là. Et s'il faut rejouer à nouveau 21 heures pour revenir ici en finale, je le ferai sans problème, assure le Sud-Africain. J'ai bossé dur pour en arriver là et je remercie toute mon équipe, mon staff, ma mère et mon frère qui sont ici et grâce à qui je suis parfaitement préparé. »

Anderson : « Novak est un immense champion »


Fair-play jusqu'au bout, Kevin Anderson a reconnu avoir souffert : « Ça a été difficile pour moi les deux premières manches. Je me suis battu pour rester dans ce match. J'aurais évidemment aimé poursuivre le plaisir ici. Mais Novak est un immense champion. Félicitations à lui. » Après l'US Open en 2017, le joueur de 32 ans a manqué une nouvelle occasion de décrocher un premier Grand Chelem. Mais au vu de son niveau sur cette quinzaine, il lui reste de beaux jours devant lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.