US Open - Tsitsipas : "Les spectateurs procurent une certaine adrénaline"

US Open - Tsitsipas : "Les spectateurs procurent une certaine adrénaline"©Media365

Paul Rouget, publié le vendredi 28 août 2020 à 16h31

Avant de disputer l'US Open, à partir de lundi, Stefanos Tsitsipas est revenu sur l'absence de public. "Cette atmosphère va nous manquer cette année", avoue le Grec.


Battu le mois dernier par Matteo Berrettini en finale de l'UTS (Ultimate Tennis Showdown), la compétition aux règles très originales créée par Patrick Mouratoglou dans son académie de la Côte d'Azur, Stefanos Tsitsipas a bien redémarré sa saison lors du tournoi de Cincinnati, exceptionnellement disputé à New York en raison de la crise sanitaire. Après avoir écarté Kevin Anderson (6-1, 6-3) puis John Isner (7-6, 7-6), le Grec a profité de l'abandon de Reilly Opelka, qui menait 6-5, pour se hisser dans le dernier carré, où il va affronter Milos Raonic. Un match reporté à vendredi, comme celui entre Novak Djokovic et Roberto Bautista-Agut, en raison de l'interruption du tournoi suite au retrait de Naomi Osaka, qui a finalement réintégré le tableau, pour protester contre les violences policières. 

"Tout est dans la tête" 

Pour Tennis Majors, le sixième joueur mondial est revenu sur l'absence de public, alors que l'US Open, qui débute lundi, se disputera également à huis clos. "Ce sera forcément être très silencieux quand nous allons jouer. Les spectateurs procurent une certaine adrénaline. Ils te donnent de la volonté et créent une certaine atmosphère. Cette atmosphère va nous manquer cette année. Mais tout est dans la tête. Vous pouvez reproduire cette situation dans votre tête. Vous pouvez ressentir le silence, et en même temps, vous pouvez inventer les cris d'encouragement pour Stefanos dans votre tête, confie-t-il. Je suis quelqu'un de très compétiteur dans l'âme. J'aime jouer devant une foule énorme et j'aime la compétition en général. Cela ne sera pas tout à fait le cas cette année. J'en suis conscient. Tout le monde l'est, je crois. Mais cela donne aussi une autre dimension aux choses. Je vais m'adapter à cette situation, et trouver un moyen de faire mieux même s'il n'y aura personne en tribune." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.