US Open / Serena Williams : " Je n'aurais pas dû jouer Roland-Garros "

US Open / Serena Williams : " Je n'aurais pas dû jouer Roland-Garros "©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 06 septembre 2019 à 08h48

Qualifiée pour la finale de l'US Open, Serena Williams se dit en pleine forme, et prête à enfin aller conquérir un 24eme titre du Grand Chelem en simple et ainsi égaler le record de Margaret Court.



Avec seulement un set perdu (contre sa compatriote Caty McNally) sur la route de sa finale à l'US Open, Serena Williams arrive en pleine forme pour son match contre Bianca Andreescu samedi, qui pourrait lui permettre de remporter un 24eme titre du Grand Chelem en simple et d'égaler le record de Margaret Court. « C'est vraiment bien d'être de nouveau en finale. Mais je ne m'attendais pas à beaucoup moins. Je pense que j'ai été solide aujourd'hui (...). Même si j'avais déjà battu ce record, je jouerais encore. J'ai eu tant d'occasions de le battre (3 défaites en finale depuis son triomphe en Australie en 2017, ndlr) et d'en avoir d'autres. Si on regarde toutes les joueuses que j'ai affrontées, c'est comme si j'avais joué pendant cinq ères différentes et c'est magnifique de voir que j'ai pu gagner autant de tournois », a déclaré en conférence de presse la joueuse de bientôt 38 ans.

S.Williams : "Bianca est une personne géniale"

Battue en quarts de finale à l'Open d'Australie par Karolina Pliskova, au troisième tour de Roland-Garros par Sofia Kenin et en finale de Wimbledon par Simona Halep, Serena Williams estime qu'elle n'a jamais été aussi bien physiquement que pendant cette quinzaine à New York : « Je me sens mieux préparée pour ce tournoi. A Wimbledon je n'ai eu qu'une semaine pour me préparer donc c'était génial (d'arriver en finale, ndlr). En Australie, j'étais super bien préparée mais je me suis tordu la cheville. Je n'aurais pas dû jouer Roland-Garros. C'était juste du bonus, histoire de participer à un autre tournoi du Grand Chelem. » Avant de connaitre le nom de son adversaire en finale (la demi-finale Andreescu-Bencic se déroulait après), la joueuse américaine a également eu un petit mot sympa pour Bianca Andreescu, de 19 ans sa cadette : « Elle sait comment varier le jeu et jouer différents coups de différentes façons. Mais par-dessous tout, je l'aime en tant que personne, elle est géniale. » Rappelons que les deux joueuses s'étaient affrontées il y a un mois en finale à Toronto, mais Williams avait dû abandonner après 18 minutes de jeu, en raison de douleurs au dos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.