US Open : Paire n'est vraiment pas sûr d'y aller

US Open : Paire n'est vraiment pas sûr d'y aller©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 04 juillet 2020 à 21h34

Dans une interview accordée à RMC, Benoit Paire a fait savoir que la situation sanitaire n'évoluait pas positivement, il ne disputerait pas l'US Open à la fin du mois d'août.US

Présent depuis la mi-juin à Sophia-Antipolis, près de Nice, pour y disputer l'Ultimate Tennis Showdown chaque week-end, Benoit Paire a eu du mal à remettre la machine en route après deux mois de confinement et souffre de l'épaule et du genou. Mais ce n'est pas cela qui l'inquiète le plus actuellement. Alors que la saison ATP doit reprendre le 14 août, avec les tournois de Washington, Cincinnati (délocalisé à New York) et l'US Open, après cinq mois et demi de pause, le joueur français n'est pas du tout enthousiaste à l'idée de traverser l'Atlantique, si la situation sanitaire ne s'arrange pas aux Etats-Unis (57 209 cas et 610 décès vendredi), comme il l'a fait savoir dans une interview à RMC.

"Aujourd'hui, je dis non"

« Allez à New York ? Aujourd'hui, je dis non. Quand je vois les conditions actuelles sur place, ce qu'il faut faire pour y participer, je préfère limite attendre les tournois en Europe comme Madrid et Rome tranquillement. Il y a un mois j'aurais dit "ça va mieux, les bars rouvrent, les restaurants rouvrent", mais là c'est un peu la catastrophe. Maintenant il y a des risques à y aller. Y aller c'est prendre le risque de se faire contaminer. Même si moi le premier j'ai envie de jouer au tennis, de voyager, car c'est notre quotidien. Si c'est y aller avec des risques et observer une quarantaine au retour, cela parait compliqué car si on joue l'US Open, on doit sacrifier Madrid et Rome (qui se joueront pendant les deux semaines entre l'US Open et Roland-Garros, ndlr). Il faut trouver des vols pour y aller, et pour rentrer aussi. Même s'il y a la contrainte financière avec l'interruption de la saison et le besoin de jouer, à un moment je préfère ne pas jouer et rester en vie et en bonne santé », déclare le 22eme joueur mondial, qui a participé à dix US Open, avec pour meilleur résultat un huitième de finale en 2015, perdu contre Jo-Wilfried Tsonga.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.