US Open : Murray s'attend à d'autres forfaits de renom à Flushing Meadows

US Open : Murray s'attend à d'autres forfaits de renom à Flushing Meadows©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 09h20

Pas encore confirmé officiellement, l'US Open 2020 doit se tenir du 31 août au 14 septembre prochains. Toutefois, le Grand Chelem sera privé d'Ashleigh Barty (n°1) et Andy Murray estime que d'autres forfaits de renom pourraient également suivre.

Une situation décidément plus qu'inédite. Interrompue à la mi-mars, en raison de la pandémie de coronavirus qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, la saison 2020 de tennis s'apprête à reprendre ses droits. Si le circuit WTA redémarrera officiellement dès le 3 août prochain, à l'occasion du tournoi de Palerme en Italie, pour l'ATP, il faudra patienter encore quelque peu. Un temps envisagé comme lieu de reprise, le tournoi de Washington avait finalement été annulé. Le 21 août prochain, les joueurs sont donc attendus à New York, pour y disputer le Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé en cette année si particulière, pour enchaîner ensuite avec l'US Open (31 août - 14 septembre). Toutefois, en raison de la situation sanitaire actuelle aux Etats-Unis, pays le plus touché au monde par le Covid-19, ces deux prestigieux tournois sont encore susceptibles d'être tout bonnement annulés. Dans la mesure où cela n'est pas encore officiellement le cas, joueurs et autres joueuses peaufinent leur programme. Toutefois, le Grand Chelem new-yorkais sait déjà qu'il sera privé de la numéro une mondiale, à savoir l'Australienne Ashleigh Barty, qui a préféré renoncer en raison des « risques importants » liés au nouveau coronavirus.

Murray : « J'ai entendu dire que certains des meilleurs joueurs ne joueront pas »

Une défection qui en fait craindre d'autres aussi importants, pour Andy Murray. Dans une interview accordée à Metro, l'ancien numéro un mondial estime que Barty pourrait donc ainsi être suivie par d'autres protagonistes des différents circuits : « Je pense que nous en verrons d'autres. J'ai entendu dire que certains des meilleurs joueurs ne joueront pas. Je m'attends à ce que ce soit le cas. C'est une décision personnelle propre à chacun. S'ils ne se sentent pas en sécurité et pas à l'aise avec le fait de voyager à New York avec leur équipe, alors c'est tout à fait compréhensible. Tous les joueurs risquent d'avoir des réserves et c'est à eux de décider s'ils se sentent à l'aise de prendre ce risque ou pas. » De son côté, l'Écossais pense que les mesures prises par l'USTA sont les bonnes, mais se montre toutefois plus réservé quant au voyage : « Comme je l'ai déjà dit, mon sentiment est qu'une fois que nous serons à l'intérieur de la bulle qu'ils vont créer, tout ira bien. C'est plutôt le voyage international et le fait d'arriver qui m'inquiète un peu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.