US Open : Les organisateurs dévoilent le protocole sanitaire

US Open : Les organisateurs dévoilent le protocole sanitaire©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 24 juillet 2020 à 09h39

Alors que les organisateurs ne sauront qu'à la fin du mois si l'US Open, prévu le 31 août prochain, aura bien lieu ou pas, ils ont déjà dévoilé jeudi le protocole sanitaire pour le tournoi.

Si le mystère continue de planer sur le maintien ou non de l'US Open, toujours prévu le 31 août prochain, le protocole sanitaire du tournoi, lui, est déjà connu. Jeudi, les organisateurs ont dévoilé les mesures prises pour la compétition dans ce contexte de crise sanitaire encore amplifiée par la recrudescence du coronavirus, notamment aux Etats-Unis. A retenir en particulier l'obligation pour les joueurs et accompagnateurs autorisés de loger pendant toute la durée du tournoi dans deux hôtels choisis par l'organisation, et uniquement ces deux hôtels en question. Les participants, qui avaient pris pour certains l'habitude ces dernières années de louer des appartements ou des maisons proches de Flushing Meadows, vont ainsi devoir modifier leur manière de faire. Car cette année, si le tournoi a lieu, ce sera hôtel ou rien, mais pas n'importe quel hôtel. Ont ainsi été retenus le Long Island Mariott et le Garden City. Deux établissements situés à une demi-heure en voiture du stade et présentant tous deux des consignes sanitaires là aussi très strictes. Les joueurs et les trois personnes (là aussi, c'est la règle) qui les accompagneront devront ainsi se soumettre à un test de dépistage du Covid-19 à leur arrivée à l'hôtel le premier jour.

Deux tests lors des deux premiers jours, un document à signer, prise de température au stade...

Et tant qu'ils n'auront pas obtenu le résultat du test, ils ne pourront pas quitter leur chambre. Au même titre qu'ils devront également patienter bien évidemment si le test se révèle positif. Pour les autres, contrairement à ce qui avait été pressenti dans un premier temps, ils pourront tout de suite s'entraîner normalement sur les installations de l'US Open sans avoir à se plier à une mise en quarantaine de quatorze jours. Deux jours après leur premier test, les joueurs devront en revanche en subir un deuxième, et ainsi de suite pendant la quinzaine. De même, aucune entrée dans le stade ne se fera sans prise de température au préalable, un soin assorti d'un document à signer impérativement afin d'attester l'absence de symptôme du Covid-19. Quant aux engagés sur le rendez-vous new yorkais du Grand Chelem qui redoutaient de se voir fermer la porte des Etats-Unis à leur arrivée en vertu de la décision de l'Europe de ne pas ouvrir ses frontières aux personnes arrivant du territoire américain, ils peuvent être rassurés. Jeudi, le département de la sécurité intérieure du pays a annoncé que tous les joueurs ayant fait la demande dans ce sens auprès de l'ATP pour les hommes ou de la WTA pour les femmes seraient exceptionnellement autorisés à voyager aux Etats-Unis sans avoir à se soumettre à une quatorzaine à leur arrivée. Une dérogation qui vaut également pour les membres des équipes des participants et participantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.