US Open : Le protocole sanitaire pour le tournoi

US Open : Le protocole sanitaire pour le tournoi©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 05 août 2020 à 11h18

En marge de l'annonce des engagés pour l'US Open, la Fédération américaine a dévoilé également le protocole sanitaire qui sera mis en place durant le tournoi, et qui vaudra également pour Cincinnati.

Pandémie de coronavirus oblige, depuis que le sport a repris (lentement) ses droits, chaque événement s'accompagne désormais d'un protocole sanitaire, souvent très strict - à respecter pour les participants à la compétition en question. La tournée américaine de tennis (Masters 1000 de Cincinnati et US Open) ne dérogera pas à la règle, plus encore après les conséquences dramatiques qu'aurait pu avoir l'Adria Tour, disputé fin juin avec le plus grand laxisme vis à vis des précautions sanitaires et des mesures barrière en particulier. Depuis, la prudence est de mise, et les consignes des plus fermes.



Le protocole sanitaire dévoilé mardi pour l'US Open par la Fédération américaine de tennis (USTA) en marge de l'annonce des participants au tournoi en atteste. Il vaudra d'ailleurs également pour le Masters 1000 de Cincinnati, programmé une semaine (24 août) avant le rendez-vous du Grand Chelem sur ces mêmes courts du stade Flushing Meadows. A retenir principalement de ce protocole qu'un joueur sera immédiatement écarté du tableau s'il venait à être testé positif au Covid-19 pendant le tournoi. Il devra par ailleurs se soumettre à un isolement de dix jours, poussé à quatorze s'il s'agit d'un joueur ayant partagé la chambre d'une personne testée positive.


Un invité contaminé sera lui aussi immédiatement mis à l'écart, avec en plus la certitude de voir également son accès refusé pour l'édition 2021. De même, l'USTA a prévu d'exclure sur le champ un joueur (ou un invité) qui s'aventurerait hors de la bulle sanitaire définie pour l'événement. Seule une autorisation écrite exceptionnelle permettra d'en sortir sans être écarté.

Le stade ouvert aux joueurs et à un membre de leur staff, et pas deux !

Des mesures qui ont d'ailleurs poussé l'ATP, pas du tout d'accord avec la fermeté du protocole, à menacer de retirer le retrait des points du tournoi au niveau des classements mondiaux si ces consignes sont maintenues. L'instance internationale ne voit pas en revanche d'un mauvais oeil que toute entorse au protocole sanitaire soit assortie d'une amende à payer pour le contrevenant, autre règle qui sera en vigueur durant l'US Open et Cincinnati, où seuls les joueurs (et joueuses) et un membre de leur staff (et pas un de plus) auront accès aux infrastructures (stade, vestiaires, parties communes, loges, salles de restaurant...).



Enfin, pour se loger, les engagés devront passer par l'USTA, visiblement bien décidée à ne rien laisser passer, au point d'exiger des joueurs qu'ils s'offrent une sécurité 24 heures sur 24, et optent uniquement pour les hôtels officiels ou pour des résidences privées, à condition qu'elles soient validées au préalable par la Fédération américaine. Une fermeté qui n'a pas convaincu pour autant tous les joueurs du circuit, à commencer par Rafael Nadal, principal absent de cet US Open 2020 qui se disputera dans des conditions de sécurité drastiques. De quoi peut-être allonger encore davantage ces prochains jours la liste des forfaits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.