US Open : L'USTA rassure

US Open : L'USTA rassure©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 08h48

En dépit de l'annulation du tournoi de Washington, la Fédération américaine se veut rassurante. Pour l'USTA, cette annonce ne menace ni l'US Open ni Cincinnati.

Washington annulé, une sérieuse menace semble inévitablement peser de nouveau depuis mardi sur l'US Open et, par extension, sur Cincinnati, qui doit avoir lieu une semaine avant. Pourtant, à en croire la Fédération américaine, il n'y a aucune crainte à avoir, pas plus au sujet du rendez-vous du Grand Chelem new yorkais que du Masters 1 000 de Cincinnati, d'ailleurs tous deux programmés sur les mêmes courts de Flushing Meadow, à New York. L'USTA assure en effet que l'annulation de Washington ne remet en rien en question le maintien des deux rendez-vous suivants inscrits au calendrier, respectivement du 22 au 28 août pour le premier et du 31 août au 13 septembre pour le second, avec désormais ce tournoi de Cincinnati exceptionnellement délocalisé à Big Apple pour marquer la grande reprise de la saison (chez les hommes comme chez les femmes). « Cette décision n'a aucun impact sur l'US Open ou Cincinnati », affirme l'organisateur, rappelant que tout a été réfléchi pour que les deux épreuves puissent se dérouler dans de parfaites conditions en dépit de la situation sanitaire qui se dégrade sans cesse aux Etats-Unis ces dernières semaines de nouveau et de la fermeture des frontières européennes aux Etats-Unis qui pourrait obliger les joueurs inscrits à Cincinnati et (ou) à l'US Open de devoir respecter une mise en quarantaine de quatorze jours à leur retour en Europe.

« L'USTA va créer un environnement sûr et contrôlé »



Deux raisons qui ont d'ailleurs fait partie de toutes celles qui ont amené le directeur de Washignton Mark Ein à renoncer. « L'USTA va créer un environnement sûr et contrôlé pour les joueurs et toutes les personnes impliquées dans les deux tournois ce qui atténuera les risques sanitaires, indique la Fédération américaine dans un communiqué publié mardi. Cet environnement a été approuvé par l'Etat de New York et il est également conforme aux normes mises en place par la ville de New York et le gouvernement fédéral. Nous basons nos décisions sur nos trois principes directeurs qui incluent la sécurité et la santé de toutes les personnes impliquées, si l'organisation de ces événements est dans le meilleur intérêt du sport et si cette décision est financièrement viable. Nous sommes convaincus que nous sommes en accord avec ces trois principes directeurs. » L'annonce de l'annulation de l'ATP 500 de Washington semblait avoir sonné le glas de la tournée américaine dans son intégralité. L'USTA, saluant au passage les efforts du patron du tournoi de Washinton pour tenter de maintenir sa compétition (« Nous tenons à saluer Mark Ein et toute son équipe pour leur ténacité, dictée par leur passion pour le sport mais nous respectons la décision finale ») jure que non. Alors, info ou intox ? Les prochaines heures devraient permettre d'y voir plus clair.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.