US Open : Kyrgios charge l'ATP, Collins allume Djokovic

US Open : Kyrgios charge l'ATP, Collins allume Djokovic©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 11 juin 2020 à 12h58

Danielle Collins ne se montre pas tendre envers Novak Djokovic. Nick Kyrgios, lui, ne comprend pas comment l'ATP peut songer à maintenir le tournoi.

US Open, suite... Alors que Novak Djokovic a clairement laissé entendre de nouveau mercredi qu'il y avait de fortes chances qu'il fasse l'impasse sur le rendez-vous, l'ATP a fait savoir aux joueurs du circuit un peu plus tard lors d'une immense visio-conférence qu'elle envisageait trois scénarios pour ce deuxième tournoi du Grand-Chelem de la saison (Roland-Garros a été reporté, Wimbledon annulé), dont l'annulation. Pour Nick Kyrgios, il s'agit d'ailleurs de la seule issue possible de ce feuilleton. Au même titre que Djokovic, l'Australien ne comprend d'ailleurs pas comment l'ATP peut encore envisager de maintenir l'épreuve compte tenu du contexte. Le 40eme mondial fait évidemment référence à la pandémie de Covid-19 qui menace la santé des joueurs et de leur staff, mais pas seulement. « L'ATP essaie de faire jouer l'US Open, c'est égoïste quand on voit tout ce qui se passe en ce moment. Avec le Covid bien sûr, mais aussi les émeutes aussi », déplore Kyrgios sur Twitter ce jeudi. Un constat qui lui fait dire qu'il serait mieux de penser dans un premier temps à « surmonter ces défis avant de faire reprendre le tennis ». Dans un autre tweet, le showman de 25 ans n'hésite d'ailleurs pas à sonder les trois monstres Rafael Nadal, Roger Federer et Novak Djokovic. « Pensez-vous que cet US Open doit être maintenu ? »




Kyrgios n'a pas demandé son avis à Danielle Collins. Cela n'empêche pas l'Américaine d'être très remontée elle aussi à propos de cet US Open qui fait débat. Mais pour une toute autre raison que l'Australien. Si la 51eme mondiale est furieuse, c'est parce qu'elle ne digère pas les propos de Djokovic, prêt à faire l'impasse non pas en raison des risques pour la santé des joueurs, mais parce que l'USTA imposera des restrictions drastiques afin de tout faire pour la préserver.


« Si la santé des joueurs est protégée et que l'ATP, la WTA et l'USTA mettent tout en place pour que ce soit le cas, on devrait vraiment soutenir ces efforts, peste Collins dans une story en deux parties sur son compte Instagram. C'est facile pour quelqu'un qui a gagné près de 150 millions de dollars sur le circuit d'annoncer qu'il pourrait refuser de jouer l'US Open. Pour celles et ceux d'entre nous qui ne voyagent pas avec un team, notre préoccupation est de pouvoir travailler à nouveau. Ce serait bien que le meilleur joueur du monde soutienne cette opportunité plutôt que de la gâcher. » Cet US Open continue de faire toujours autant débat...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.