US Open (H) : Trois Bleus poursuivent leur route

US Open (H) : Trois Bleus poursuivent leur route©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 27 août 2019 à 07h20

Sur les sept Français engagés lundi au premier tour de l'US Open, trois ont décroché leur qualification : Lucas Pouille, Jérémy Chardy et Grégoire Barrère. C'est fini en revanche pour Corentin Moutet, Pierre-Hugues Herbert Elliot Benchetrit et Adrian Mannarino.

Seule tête de série française en lice lors de ce premier jour de l'US Open, Lucas Pouille (n°25) a tenu son rang face à Philipp Kohlschreiber. Le protégé d'Amélie Mauresmo s'est imposé 6-3, 4-6, 6-4, 6-4 en 2h45, au terme d'un match assez solide (16 aces, 79% de points gagnés au filet, 3 breaks concédés), malgré un coup de mou en fin de deuxième set et début de troisième. Pouille s'est montré on ne peut plus efficace dans la première manche, en breakant l'Allemand sur sa seule occasion du set (4-2), avant de sauver deux balles de débreak en servant pour le set. Il a enchaîné en prenant le service adverse d'entrée de deuxième manche, mais Kohlschreiber (71eme) a soudainement refait surface pour breaker deux fois le Français et égaliser à une manche partout. Puis il a mené 3-1 dans le troisième set, mais Pouille a réussi à retourner la situation (6-4), avant de remporter le dernier set sur le même score après un break à 1-1.


Chardy s'offre l'homme en forme

Belle performance également pour Jérémy Chardy, qui ne vit pas la meilleure saison de sa carrière (il est 74eme), mais a réussi à s'offrir l'homme en forme du moment, le Polonais Hubert Hurkacz (35eme), vainqueur samedi dernier à Winston-Salem. Mais le Polonais a peut-être un peu trop célébré son premier titre sur le circuit ATP, et a eu mal à enchaîner 48 heures après son triomphe sur Benoit Paire : il s'est incliné 3-6, 6-3, 6-7, 6-1, 6-4 en 3h16. Malgré ses 16 aces (15 pour Chardy), et 76% de premières balles, Hurkacz s'est fait breaker à six reprises. C'est pourtant lui qui menait deux sets à un (deux breaks réussis dans le premier, un break concédé à 1-2 dans le deuxième et jamais rattrapé, un troisième set remporté 8-6 au tie-break après avoir sauvé une balle de set à 6-5). Mais il a ensuite craqué physiquement, et Chardy en a pleinement profité : break à 1-0 et 3-0 dans le quatrième set et à 2-2 dans le dernier pour l'emporter. Le Palois aura droit à un adversaire plus redoutable au deuxième tour, en la personne de l'ancien vainqueur Stan Wawrinka, qui a dominé en quatre sets le grand espoir italien Jannik Sinner, en servant 15 aces mais concédant quatre breaks. Mais le Suisse n'a pas gagné deux rencontres de suite depuis son formidable match contre Tsitsipas à Roland-Garros...

Barrère frappe à la porte du Top 100

Issu des qualifications, Grégoire Barrère a poursuivi sur sa lancée en remportant son premier match du tableau principal, ce qui devrait lui permettre d'entrer dans le Top 100 dans deux semaines. Le Francilien de 25 ans a lutté pendant 4h06 avant de se défaire du Britannique Cameron Norrie (65eme) en cinq sets après un match à rebondissements : 7-6, 6-4, 4-6, 6-7, 7-6. Vainqueur des deux premiers sets en ne breakant qu'une fois, le grand ami de Lucas Pouille pensait peut-être avoir fait le plus dur en menant 3-1 dans le troisième, mais Norrie s'est mis à mieux jouer et a pris deux fois le service du Français. Dans la quatrième manche, le Britannique a mené 3-1, puis Barrère est revenu à 5-4 et a même eu deux balles de match sur le service adverse. Sauvées par Norrrie, qui a enchaîné en s'imposant au tie-break (7-5). Ce scénario a assommé le Français, qui s'est retrouvé mené 4-2 dans le dernier set. Norrie a même servi pour le match à 5-4, mais Barrère a su faire preuve de balles qualités mentales pour débreaker deux fois (pour revenir d'abord à 5-5, puis à 6-6 après un nouveau break réussi à par Norrie), et finalement s'imposer 7-2 au tie-break !

Moutet et Benchetrit tombent sur plus fort

En récompense, Grégoire Barrère aura droit à un deuxième tour face à une tête de série, David Goffin. Le Belge (n°15) s'est en effet débarrassé de Corentin Moutet en quatre sets : 6-3, 3-6, 6-4, 6-0 en 2h50. Goffin a remporté le premier set en breakant à 1-0 et à 4-3, tout en se faisant débreaker à 2-0, et le Français (82eme) a gagné le deuxième avec exactement le même scénario. Le 15eme joueur mondial a ensuite fait parler son expérience dans le troisième, en breakant Moutet sur sa première occasion alors que le jeune Français venait de revenir à 4-4. C'en était trop pour le joueur de 20 ans, qui a complètement craqué dans la dernière manche, n'inscrivant pas le moindre jeu. Issu des qualifications, Elliot Benchetrit (20 ans) a lui aussi gagné un set avant de perdre contre un joueur mieux classé, en l'occurrence Damir Dzumhur (99eme) : 4-6, 6-2, 6-3, 6-0 en 2h10. Le Niçois a réussi à piéger le Bosnien dans la première manche en le breakant à 5-4, mais il a ensuite craqué physiquement, n'inscrivant plus que cinq jeux. Il n'aura donc pas l'honneur de défier Roger Federer au deuxième tour...

Herbert déçoit

Il a d'abord été le premier, suivi quelques secondes plus tard par son compatriote. Pierre-Hugues Herbert n'a pas tenu la cadence face à Alex de Minaur ce lundi au premier tour de l'US Open (6-4, 6-2, 6-7 (6), 7-5). Le Français a longtemps subi le rythme imposé par son adversaire comme lors de la première manche où il s'est fait breaker à deux reprises. Après un premier acte malgré tout disputé, « P2H » a craqué dans le deuxième en perdant son service trois fois et aucun motif d'espoir ne pointait le bout de son nez. Mais le joueur tricolore a de la ressource et il l'a prouvé en réduisant l'écart après le gain du troisième set au tie-break. Si un retour était envisageable, c'était finalement déjà trop tard puisque l'Australien a fait le break d'entrée dans la dernière manche pour remettre ça sur le dernier jeu du match. Éliminé dès le premier tour du Grand Chelem, Herbert a vu l'un de ses compatriotes le suivre dans la foulée.

Même scénario pour Mannarino

Entré sur le court au même moment qu'Herbert, Adrian Mannarino a vécu le même style de match que son compatriote ce lundi. Le Français s'est fait éliminer par Daniel Evans en quatre manches et un peu plus de trois heures de jeu (6-4, 6-3, 2-6, 6-3). Dominé lui aussi par son adversaire dans le premier acte, Mannarino pouvait tout de même inverser la tendance après avoir perdu un seul jeu de service. Ses capacités en retour ont fait leur apparition en début de deuxième set alors que le service a, lui, disparu. Initialement devant (3-1) avec un break d'avance, le Tricolore a perdu cinq jeux consécutifs et s'est retrouvé mené deux manches à rien. Un scénario qui a su le piquer dans son orgueil puisque Mannarino n'a fait qu'une bouchée du Britannique pour réduire l'écart avant de retomber dans ses travers. Après avoir sauvé une balle de break, le 57eme mondial a bien tenu tête à Evans avant de perdre son service en fin de manche et le match par la suite pour quitter le dernier tournoi majeur de la saison. C'est donc le Britannique qui défiera Lucas Pouille pour la première fois de sa carrière.

(Avec L.B.)

 US OPEN (Etats-Unis, Grand Chelem, dur, 25 808 767€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) bat Carballes Baena (ESP) : 6-4, 6-1, 6-4
Londero (ARG) bat Querrey (USA) : 3-6, 6-1, 7-6 (3), 7-5
Kudla (USA, WC) bat Tipsarevic (SER) : 3-6, 6-1, 7-6 (5), 6-1
Lajovic (SER, n°27) bat Darcis (BEL) : 7-5, 6-3, 6-3

Wawrinka (SUI, n°23) bat Sinner (ITA, Q) : 6-3, 7-6 (4), 4-6, 6-3
Chardy (FRA) bat Hurkacz (POL) : 3-6, 6-3, 6-7 (6), 6-1, 6-4
Kecmanovic (SER) bat Djere (SER) : 6-2, 6-1, 7-5
Lorenzi (ITA, LL) bat Svajda (USA, WC) : 3-6, 6-7 (5), 6-4, 7-6 (4), 6-2

Opelka (USA) bat Fognini (ITA, n°11) : 6-3, 6-4, 6-7 (6), 6-3
Koepfer (ALL, Q) bat Munar (ESP) : 6-4, 7-6 (2), 5-7, 7-5
Brooksby (USA, Q) bat Berdych (RTC) : 6-1, 2-6, 6-4, 6-4
Basilashvili (GEO, n°17) bat Fucsovics (HUN) : 3-6, 6-4, 6-2, 3-6, 6-3

F.Lopez (ESP) bat Fritz (USA, n°26) : 3-6, 6-4, 6-3, 6-4
Nishioka (JAP) bat Giron (USA, WC) : 3-6, 6-4, 6-4, 6-4
Dellien (BOL) bat Kwon (CdS) : 6-3, 6-4, 2-6, 2-3 abandon
Medvedev (RUS, n°5) bat Gunneswaran (IND) : 6-4, 6-1, 6-2

Federer (SUI, n°3) bat Nagal (IND, Q) : 4-6, 6-1, 6-2, 6-4
Dzumhur (BIH) bat Benchetrit (FRA, Q) : 4-6, 6-2, 6-3, 6-0
Evans (GBR) bat Mannarino (FRA) : 6-4, 6-3, 2-6, 6-3
Pouille (FRA, n°25) bat Kohlschreiber (ALL) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-4

Carreno Busta (ESP) bat Pella (ARG, n°19) : 6-3, 4-6, 7-6 (2), 6-3
Berankis (LIT) bat Vesely (RTC, Q) : 4-6, 7-6 (4), 3-6, 7-6 (4), 6-4
Barrère (FRA, Q) bat Norrie (GBR) : 7-6 (4), 6-4, 4-6, 6-7 (5), 7-6 (2)
Goffin (BEL, n°15) bat Moutet (FRA) : 6-3, 3-6, 6-4, 6-0

Coric (CRO, n°12) bat Donskoy (RUS, Q) : 7-6 (7), 6-3, 6-0
Dimitrov (BUL) bat Seppi (ITA) : 6-1, 6-7 (2), 6-4, 6-3
Cuevas (URU) bat Sock (USA, WC) : 6-4, 7-5, 7-6 (5)
Majchrzak (POL, LL) bat Jarry (CHI) : 6-7 (2), 7-6 (5), 7-6 (6), 1-6, 6-4

Garin (CHI, n°31) bat Eubanks (USA) : 3-6, 7-6 (5), 6-4, 6-7 (4), 6-3
de Minaur (AUS) bat Herbert (FRA) : 6-4, 6-2, 6-7 (6), 7-5
Klahn (USA) bat Monteiro (BRE) : 6-3, 6-2, 6-3
Nishikori (JAP, n°7) bat Trungelliti (ARG, Q) : 6-1, 4-1 abandon

Tsitsipas (GRE, n°8) - Rublev (RUS)
Fratangelo (USA, WC) - Simon (FRA)
Hoang (FRA, WC) - Mayer (ARG)
Johnson (USA) - Kyrgios (AUS, n°28)

Berrettini (ITA, n°24) - Gasquet (FRA)
J.Sousa (POR) - Thompson (AUS)
Popyrin (AUS) - Delbonis (ARG)
Kukushkin (KAZ) - Bautista Agut (ESP, n°10)

Monfils (FRA, n°13) - Ramos-Viñolas (ESP)
Humbert (FRA) - Copil (ROU)
Laaksonen (SUI) - Cecchinato (ITA)
Shapovalov (CAN) - Auger-Aliassime (CAN, n°18)

Edmund (GBR, n°30) - Andujar (ESP)
Sonego (ITA) - Granollers (ESP)
Bublik (KAZ) - Giraldo (COL, Q)
Fabbiano (ITA) - Thiem (AUT, n°4)

A.Zverev (ALL, n°6) - Albot (MDA)
Karlovic (CRO) - Tiafoe (USA)
Kovalik (SLQ) - Bedene (SLO)
Schnur (CAN) - Paire (FRA, n°29)

Schwartzman (ARG, n°20) - Haase (PBS)
Harris (AFS) - Gerasimov (BIE, Q)
Tsonga (FRA) - Sandgren (USA)
Pospisil (CAN) - Khachanov (RUS, n°9)

Isner (USA, n°14) - Garcia-Lopez (ESP, Q)
Struff (ALL) - Ruud (NOR)
Krajinovic (SER) - Stebe (ALL)
Klizan (SLQ) - Cilic (CRO, n°22)

Verdasco (ESP, n°32) - Kamke (ALL, Q)
Chung (CdS) - Escobedo (USA, WC)
Kokkinakis (AUS, WC) - Ivashka (BIE, Q)
Millman (AUS) - Nadal (ESP, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.