US Open (H) : Nadal jette l'éponge, Del Potro en finale neuf ans après

US Open (H) : Nadal jette l'éponge, Del Potro en finale neuf ans après©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 08 septembre 2018 à 00h29

Blessé au genou droit et mené deux manches à rien, Rafael Nadal a préféré jeter l'éponge en demi-finale de l'US Open face à Juan Martin del Potro, qui retrouve la finale à Flushing Meadows neuf ans après son seul succès en Grand Chelem.

Le genou droit de Rafael Nadal a dit stop. Alors qu'il a montré des signes de faiblesses à plusieurs reprises depuis le début de la quinzaine de Flushing Meadows, c'est en demi-finale que le « Taureau de Manacor » a été contraint de mettre genou à terre, mais pas sans combattre. Breaké d'entrée par Juan Martin del Potro, le Majorquin a immédiatement su répondre sans coup férir avant, une deuxième fois, de céder sa mise en jeu. Cette fois, la donne a été différente car l'Argentin s'est vu offrir l'opportunité de conclure la manche sur sa mise en jeu. Sauf que, après avoir deux balles de set, le numéro trois mondial s'est heurté au réalisme de Rafael Nadal : deuxième balle de débreak, deuxième débreak pour l'Espagnol qui a alors emmené son adversaire au jeu décisif. Un tiebreak acquis à l'Argentin qui scelle le sort du set en 1h09' (7-6).

Nadal soigné avant de jeter l'éponge


Après avoir sauvé deux balles de break sur sa première mise en jeu, Rafael Nadal n'a pas pu cacher que sa condition physique était précaire pour cette demi-finale de l'US Open. A l'issue du troisième jeu, le Majorquin a eu recours à un temps-mort médical pour faire poser une bande juste en-dessous de son genou droit. Mais cette intervention n'a pas tout réglé et c'est un Rafael Nadal visiblement diminué qui, de haute lutte, a cédé sa mise en jeu suivante. Tel un lion, il s'est accroché jusqu'au huitième jeu de cette deuxième manche. Menant cinq jeux à deux, Juan Martin del Potro a eu besoin de deux balles de break pour s'offrir la manche en 50 minutes (6-2). Mené deux manches à rien, Rafael Nadal s'est alors approché de la chaise d'arbitre pour jeter l'éponge, comme il avait dû le faire face à Marin Cilic en quart de finale de l'Open d'Australie, trahi à cette époque par sa cuisse droite. Un abandon qui permet à Juan Martin del Potro de se qualifier pour sa deuxième finale en Grand Chelem après celle remportée en 2009 à... l'US Open. Une finale qui l'opposera à Novak Djokovic ou Kei Nishikori.

Nadal sans doute incertain pour la Coupe Davis


Mais cet abandon doit sans doute résonner bien différemment en Espagne et, surtout, pour le capitaine de l'équipe ibérique de Coupe Davis, Sergi Bruguera. Tête d'affiche annoncée de l'Espagne sur le court en dur qui sera installé au Stade Pierre-Mauroy de Lille pour la demi-finale face à l'équipe de France tenante du titre, Rafael Nadal pourrait bien renoncer à participer si cette blessure au genou droit, qui fait écho à celle ressentie à l'issue de la saison 2017 et qui avait grandement perturbé sa fin de saison. Le « Taureau de Manacor » aura très rapidement un choix à faire, défendre les couleurs de son pays ou s'accorder du repos pour retrouver la plénitude de ses moyens. Un choix qui est, bien évidemment, cornélien pour celui qui a déjà soulevé à quatre reprises le Saladier d'Argent, mais qui ne l'a pas touché depuis 2011, une éternité. Pour Juan Martin del Potro, la donne est tout autre, avec un deuxième Grand Chelem en ligne de mire, mais ce succès en demi-finale n'a pas la même saveur. « Ce n'est pas comme ça qu'on imagine gagner un match, surtout contre Rafa, le plus grand guerrier de ce sport. Je suis triste pour lui mais heureux quand même, a confié la « Tour de Tandil » à l'issue de la rencontre. Le premier set, c'était la clé. On a produit du bon tennis, j'ai bien joué dans le tie-break. Je suis très heureux d'être de retour en finale. C'est ici que sont mes plus grands souvenirs de tennis. » Des souvenirs qu'il pourrait étoffer ce dimanche.

US OPEN (Etats-Unis, Grand Chelem, dur, 17 730 135€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Finale
Del Potro (ARG, n°3) - Nishikori (JAP, n°21) ou Djokovic (SRB, n°6)

Demi-finales
Del Potro (ARG, n°3) bat Nadal (ESP, n°1) : 7-6 (3), 6-2 abandon
Nishikori (JAP, n°21) - Djokovic (SRB, n°6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.