US Open (H) : Les larmes de Nadal

US Open (H) : Les larmes de Nadal©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 09 septembre 2019 à 07h31

Vainqueur de son 19eme tournoi du Grand Chelem ce dimanche à l'US Open, Rafael Nadal n'est pas parvenu à retenir ses larmes quand les images de ses triomphes sont apparues sur l'écran géant. Le tennisman espagnol s'est notamment souvenu des moments difficiles.



Un Nadal couché sur le court, bras et jambes écartés, après une finale de Grand Chelem, c'est désormais devenu un grand classique. Mais un Nadal en pleurs au moment de la remise des trophées, c'est beaucoup moins courant. Dimanche, lorsqu'il a remporté son 19eme tournoi du Grand Chelem à l'US Open, le joueur de 33 ans n'a pas réussi à retenir ses larmes, notamment lorsque les organisateurs ont diffusé un clip avec les images de ses 19 triomphes. « C'est une des soirées les plus émouvantes de ma carrière. C'est si important pour moi... Ça veut dire beaucoup surtout vu le match qui est devenu si difficile. J'ai pu tenir mes nerfs même si ç'a été un match fou, une magnifique finale. Ce soir, tout le monde a vu pourquoi Daniil est numéro 4 mondial à 23 ans. La façon dont il a été capable de se battre, de changer le rythme du match a été incroyable », a d'abord déclaré Nadal sur le court.



Avant de revenir plus en détails sur cette émotion en conférence de presse. « C'était bien de voir toutes les choses par lesquelles je suis passé. Être en mesure de toujours être là est si spécial pour moi. Je suis passé par des moments difficiles, notamment physiquement. Quand vous avez des problèmes physiques, c'est garder le mental qui devient plus difficile. L'émotion est venue de voir tous ces succès, tous ces moments... J'ai essayé de la retenir, mais à certains moments, c'était impossible. Je suis simplement très heureux. Ce trophée veut tout dire pour moi aujourd'hui. » Il veut notamment dire que le Majorquin n'est plus qu'à une victoire du record de titres en Grand Chelem de Roger Federer et en compte désormais trois d'avance sur Novak Djokovic ... Vivement 2020 !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.