US Open (H) : Gasquet impuissant face à Medvedev, Mannarino renverse Herbert, Humbert tombe de haut, Paire et Hoang également sortis d'entrée

US Open (H) : Gasquet impuissant face à Medvedev, Mannarino renverse Herbert, Humbert tombe de haut, Paire et Hoang également sortis d'entrée©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 31 août 2021 à 08h47

Le premier tour de l'US Open n'a pas vraiment réussi aux Français dans la partie basse du tableau. Seuls Adrian Mannarino et Arthur Rinderknech se sont qualifiés, alors que Richard Gasquet, Ugo Humbert, Benoit Paire, Quentin Halys et Antoine Hoang se sont inclinés.



Le seizième US Open de Richard Gasquet n'aura duré qu'en tour... Quart de finaliste la semaine passée à Winston-Salem, le Français (79eme mondial) n'avait pas eu de chance en héritant du n°2 mondial Daniil Medvedev au premier tour à New York. Et sans surprise, le Russe s'est imposé en trois sets et moins de deux heures de jeu lors de la night-session, à minuit passé : 6-4, 6-3, 6-1. Auteur de 15 aces, Medvedev a sauvé les deux balles de break que s'est procuré le Biterrois de 35 ans, les deux au moment où il servait pour le gain du deuxième set à 5-3. Un break dans les deux premières manches et trois dans la troisième face à un Gasquet qui n'évolue clairement plus dans la même catégorie ont suffi à Medvedev pour l'emporter et aller défier Dominik Koepfer au tour suivant. L'Allemand, n°57 mondial, a lui aussi éliminé un Français au premier tour : Quentin Halys (183eme), issu des qualifications. Le Francilien de 24 ans pourra nourrir des regrets, car après avoir perdu le premier set 6-4 avec une balle de 5-5, il a remporté les deux suivants 6-3, 6-4, en réussissant notamment 14 aces (sur 24 au total). Mais Halys a raté le début du quatrième set en se retrouvant mené 4-0, et n'a jamais réussi à revenir (6-3). Et dans le cinquième, il s'est fait breaker à 1-1 et a ensuite manqué cinq balles de débreak (6-4). La dernière victoire du Français en Grand Chelem remonte désormais à Roland-Garros 2016.

Mannarino renverse Herbert

Absent des courts depuis deux mois et sa blessure au genou en glissant sur le Central de Wimbledon, contre Roger Federer, le jour de son anniversaire, Adrian Mannarino (44eme) a signé un retour tonitruant en éliminant son compatriote Pierre-Hugues Herbert (104eme) en cinq sets après avoir été mené deux manches à zéro, dans le premier affrontement entre les deux hommes depuis 2014. Mannarino s'est imposé 3-6, 4-6, 6-4, 6-3, 6-3 après un combat de 3h51, face à un Herbert pour le moins irrégulier au service (16 aces, 15 doubles-fautes). "Manna" a bien entamé la rencontre en menant 3-1, mais il a ensuite perdu cinq jeux de suite. Il s'est incliné dans le deuxième set en se faisant breaker à 3-3, puis a été mené 4-2 dans le troisième. C'est à ce moment-là qu'il a entamé sa remontada. Le joueur de 33 ans a breaké deux fois l'Alsacien et remporté quatre jeux de suite pour revenir à une manche à deux. Puis il a égalisé en remportant le quatrième set grâce à un break à 3-2, avant de conclure face à un Herbert incapable de convertir ses quatre balles de break, en lui prenant son service à 2-2 et 5-3. Après cet renversante victoire, Adrian Mannarino aura droit à un choc au deuxième tour contre Stefanos Tsitsipas.

Première victoire en Grand Chelem pour Rinderknech

A 26 ans, Arthur Rinderknech vit la meilleure saison de sa carrière, et le 83eme mondial a franchi une nouvelle étape ce lundi en remportant son tout premier match en Grand Chelem. Passé par une université du Texas, le Breton disputait son premier match à l'US Open, et il s'est imposé en cinq sets contre Miomir Kecmanovic après 4h21 de jeu : 6-7, 3-6, 7-5, 6-3, 6-4. Auteur de 25 aces, le Français s'est retrouvé mené deux sets à zéro en n'ayant perdu qu'une fois son service (et après avoir eu trois balles de set dans le tie-break de la première manche). Mais il n'a rien lâché et a remporté les trois derniers sets, grâce à un break à 6-5 dans le troisième, 2-1 dans le quatrième et d'entrée de dernière manche, où il n'a pas eu de balle de débreak à défendre. Très solide dans cette fin de match, Arthur Rinderknech affrontera le grand espoir espagnol Carlos Alcaraz (18 ans, 55eme) au tour suivant.

Humbert tombe de haut

Ce lundi, le Français, 26eme joueur mondial et tête de série n°23, a été éliminé au premier tour de l'US Open 2021 par l'Allemand Peter Gojowczyk, 141eme joueur mondial et issu des qualifications, en cinq manches (1-6, 6-1, 6-2, 5-7, 6-4) et 3h00 de jeu. Pourtant, tout avait donc bien débuté pour le Français. A la faveur de deux balles de break transformées sur les trois obtenues, tout en ayant sauvé également une balle de débreak, le Tricolore a alors conclu tranquillement cette première manche, sur un jeu blanc (1-6). Toutefois, Ugo Humbert n'a alors pas été en mesure de confirmer. Dans la deuxième manche, il s'est montré incapable de remporter ses deux premières mises en jeu, pour se retrouver rapidement mené 5-0. Malgré un sursaut d'orgueil et trois balles de débreak obtenues, le mieux classé des deux a alors cédé ce deuxième set (6-1). Dans la troisième manche, le Français a perdu un nouveau service d'entrée, puis un deuxième à 4-2. Dans la foulée, l'Allemand en a profité pour conclure et mener deux manches à une (6-2). Dans le quatrième set, le Tricolore a, cette fois, obtenu, d'entrée, trois balles de break, sans parvenir à en convertir une seule. Pire, dans la foulée, c'est même lui qui a cédé son service, blanc. Toutefois, après deux balles de double-break sauvées à 3-1, le Tricolore est parvenu à débreaker ensuite, pour prendre un nouvel avantage, au meilleur des moments, et égaliser à deux manches partout (5-7). Mais, dans la cinquième et dernière manche, le Français a été le seul à perdre son service, à 2-2, malgré une première balle sauvée. A 4-3, Peter Gojowczyk a alors sauvé trois balles de débreak, pour ensuite filer vers la victoire (6-4). Il n'y aura donc pas de Humbert-Paire au deuxième tour.

Paire également dehors

Un petit tour et puis s'en va. Ce lundi, le Français Benoît Paire, 49eme joueur mondial, a été sorti dès le premier tour de l'US Open 2021 par le Serbe Dusan Lajovic, 40eme joueur mondial, en quatre matches (6-3, 7-5, 2-6, 6-4) et 2h35 de jeu. Dans le premier set, les deux joueurs ont commencé à faire jeu égal pendant les quatre premiers jeux (2-2). A ce moment-là, le Français, qui a de nouveau fait parler de lui pour son comportement, s'est procuré une première balle de break, mais sans la convertir. C'est même son adversaire qui est parvenu à ses fins, sur le jeu suivant, en breakant blanc avant de remporter ensuite cette première manche, sur un ultime jeu blanc (6-3). Le deuxième set fut davantage décousu. Breaké d'entrée, Benoît Paire a débreaké dans la foulée, sur sa deuxième tentative. A 2-2, le Tricolore a de nouveau perdu son service, malgré une première balle sauvée. Mais là encore, il a réussi à revenir à égalité, à 4-3.  Finalement, après un troisième et dernier service perdu, à 5-5, le moins bien classé des deux a cédé cette deuxième manche, sur un nouveau jeu blanc (7-5). Dans la troisième manche, les deux joueurs ont de nouveau fait jeu égal pendant les cinq premiers jeux et jusqu'à ce que le 49eme joueur mondial mène 3-2. A ce moment-là, ce dernier a alors accéléré, remportant les trois derniers jeux et le set (2-6). Mais dans la quatrième et dernière manche, rebelote, avec les deux joueurs incapables de gagner leurs services d'entrée. Le Français a de nouveau sauvé une balle, à 2-2, avant de céder un nouveau service, à 3-3, malgré quatre nouvelles balles sauvées. Après deux premières balles de match, sur le service du Français, Dusan Lajovic a fini par conclure ensuite sur son propre service (6-4).

Hoang n'a pas fait le poids

Antoine Hoang n'ira pas plus loin. Ce lundi, le Français, 150eme joueur mondial et issu des qualifications, a été sorti d'entrée à l'US Open 2021. Face à lui, le local Marcos Giron, 64eme joueur mondial, ne lui a pas fait de cadeaux et s'est finalement imposé en trois manches (6-3, 6-4, 7-5) et 2h30 de jeu. Dans la première manche, le Français a cédé son service d'entrée, avant de manquer de se faire à nouveau breaker à 4-1. Au moment de servir, à 5-2, pour rester en vie dans ce set, le Tricolore a de nouveau dû sauver deux nouvelles balles, synonymes alors de balles de set. Ce n'était que partie remise pour son adversaire, qui a conclu dans la foulée, sur un jeu blanc (6-3). Dans la deuxième manche, les deux hommes ont fait jeu égal, mais seulement pendant les six premiers jeux. A ce moment-là, Antoine Hoang a bien sauvé une première balle de break, mais il n'a ensuite rien pu faire sur la deuxième. Fort de cet avantage, l'Américain a ensuite conclu, sur sa première opportunité (6-4). Enfin, dans la troisième et dernière manche, ce fut bien plus décousu. Malgré une première balle de break d'entrée, le moins bien classé des deux a ensuite cédé deux services consécutifs, malgré trois balles sauvées, pour se retrouver ensuite rapidement mené 5-1. Le 150eme joueur mondial a alors eu un sursaut d'orgueil, sauvant notamment trois balles de match et débreakant à deux reprises pour égaliser à 5-5. Incapable de confirmer, le Français a perdu un troisième et dernier service dans ce set, dans la foulée. Suffisant pour que son adversaire ne se rate pas ensuite sur sa quatrième balle de match (7-5).

(Avec M.M.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.