US Open (H) : Alcaraz n'a " pas de mots "

US Open (H) : Alcaraz n'a " pas de mots "©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 04 septembre 2021 à 18h59

Carlos Alcaraz a réagi à sa victoire XXL sur Stefanos Tsitsipas au 3eme tour de l'US Open. Et le prodige espagnol (18 ans) est sur un petit nuage.



Prodigieux, remarquable ou encore sensationnel, tous les superlatifs sont utilisables pour qualifier la performance de Carlos Alcaraz à l'US Open. Tombeur (6-3, 4-6, 7-6, 0-6, 7-6) du numéro 3 mondial Stefanos Tsitsipas au 3eme tour, le jeune espagnol (18 ans) a réalisé le plus bel exploit de sa jeune carrière. Une victoire majuscule savourée par le 55eme mondial en conférence de presse. « Je n'ai pas de mots pour expliquer ce que je ressens en ce moment. Je ne sais pas ce qui s'est passé sur le court. Je n'arrive pas à croire que j'ai battu Stefanos Tsitsipas dans un match épique », a-t-il lâché en ne manquant pas de souligner l'importance qu'a eu le public du court Arthur-Ashe. « Je pense que sans le public, je n'aurais pas eu l'opportunité de jouer un excellent cinquième set et de battre Stefanos. Je pense que le public était vraiment incroyable. J'ai vraiment adoré. »

Un public chaud bouillant

Il faut dire que les plusieurs milliers de personnes amassées dans les tribunes avait clairement choisi leur camp. Sur chaque point remporté par la pépite, la foule a considérablement monté les décibels et d'autant plus sur les points cruciaux, comme sur un passing de coup droit imparable en début de cinquième manche. « Quand je suis rentré sur le court à la fin du match, j'ai pensé à ma famille et à mes amis, aux autres personnes qui me soutenaient. Toute mon équipe me soutenait également depuis l'académie. J'ai pensé à toutes les personnes qui m'ont soutenu à Murcie depuis le début de cette histoire quand j'étais enfant. C'était incroyable », a suivi Alcaraz. Devenu le plus jeune joueur à rallier les huitièmes de finale d'un Majeur depuis 1992, le protégé de Juan Carlos Ferrero va désormais tenter de s'inscrire un peu plus dans l'histoire. Il devra pour cela écarter de son chemin l'inattendu Peter Gojowczyk, 141eme à l'ATP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.