US Open : Giudicelli assure que tout est fait pour rapatrier les Français

US Open : Giudicelli assure que tout est fait pour rapatrier les Français©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 07 septembre 2020 à 21h50

Alors que cinq Français, dont Kristina Mladenovic et Richard Gasquet, ont été placés en quarantaine à New York, le président de la FFT Bernard Giudicelli a assuré être en contact avec les autorités françaises pour permettre leur rapatriement dans les meilleurs délais.

Kristina Mladenovic, Richard Gasquet, Adrian Mannarino, Grégoire Barrère et Edouard Roger-Vasselin sont toujours dans l'attente. Les cinq joueuses et joueurs français, tous éliminés ou exclus de l'US Open ont été placé dans une quarantaine stricte par les autorités sanitaires de l'Etat de New York en raison de leurs contacts rapprochés avec Benoît Paire, testé positif au coronavirus avant le tournoi du Grand Chelem. Or, avec le calendrier des circuits ATP et WTA resserrés en raison de la crise sanitaire, le délai entre la fin de l'US Open et le début de Roland-Garros est limité à trois semaines. En fonction de la date prévue de la fin de leur isolement, les Tricolores pourraient manquer les tournois de préparation avant le tournoi organisé Porte d'Auteuil. En marge de la présentation des mesures prises pour l'édition 2020 des Internationaux de France, Bernard Giudicelli est revenu sur cette situation. « Nous sommes en coopération et en collaboration avec les autorités diplomatiques de notre pays, le ministère des Affaires étrangères et la représentation française aux Etats-Unis, qui discutent avec les autorités locales pour l'autorisation de retour sur le territoire », a déclaré dans des propos recueillis par l'AFP le président de la Fédération Française de tennis.

La FFT se pose en « facilitateur »

Alors que le ministère des affaires étrangères a assuré qu'il « suivait attentivement » l'évolution de cette situation en lien avec la représentation diplomatique française aux Etats-Unis, Bernard Giudicelli a donné des nouvelles rassurantes au sujet des joueuses et joueurs bloqués à New York. « A ce jour, la bonne nouvelle, c'est que nos joueurs qui ont été testés hier (dimanche) soir sont tous négatifs, assure le patron du tennis français. On attend maintenant que les discussions qui sont en cours entre nos diplomates et les autorités américaines aboutissent. » Reste que la FFT ne peut pas être partie prenante de ces tractations mais, selon son président, elle essaye d'intervenir à son niveau. « La Fédération française n'a pas pris d'initiative pour affréter un vol, ajoute Bernard Giudicelli. Nous avons joué notre rôle de facilitateur pour mettre en rapport l'ATP et la WTA avec les autorités françaises, et également sur le territoire américain avec notre représentation diplomatique. » Avec la tournée sur terre battue qui démarre dès cette semaine à Kitzbühel pour les hommes et Istanbul pour les femmes, le temps pourrait vite manquer avant Roland-Garros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.