US Open : Garcia veut "prendre le positif"

US Open : Garcia veut "prendre le positif"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 09 septembre 2022 à 08h53

Sèchement battue par Ons Jabeur à New York pour sa première demi-finale de Grand Chelem, Caroline Garcia, forcément déçue, apprécie néanmoins le chemin parcouru.



Il n'y a pas eu photo. Opposée jeudi soir dans le dernier carré de l'US Open à Ons Jabeur, qu'elle n'avait jamais battue sur le circuit et même chez les juniors, Caroline Garcia n'aura pas réussi à vraiment exister, s'inclinant en deux sets secs et 1h06 de jeu (6-1, 6-3). La fin d'un rêve donc, et d'une belle série de treize victoires entamée aux qualifications du tournoi de Cincinnati, où elle avait remporté le plus grand titre de sa carrière. Et si cette défaite sèche face à la Tunisienne pour sa première demi-finale en Grand Chelem lui laisse forcément un goût amer, la Lyonnaise a voulu positiver en conférence de presse.

"De l'espoir pour l'avenir"

"Il y a de la déception par rapport à la défaite aujourd'hui, évidemment, a-t-elle d'abord concédé. Ce n'était pas un grand match. Mais il y a quand même beaucoup de positif à prendre : la demi-finale ici, le bond au classement... Je sais où j'étais il y a quelques mois, il y a quelques années. Alors il faut prendre le positif. Demain, on essaiera de tirer le maximum d'enseignements de ce match car je suis sûre qu'il y a beaucoup de choses que je peux apprendre, et qui me donnent de l'espoir pour l'avenir."


Celle qui était 74e mondiale en début d'année, et est même descendue au 79e rang en mai, va en effet réintégrer le Top 10 du classement WTA lundi prochain, à la 10e place. Son adversaire, qui sera opposée en finale à la numéro un mondiale Iga Swiatek, sera elle, quoi qu'il arrive samedi, sa dauphine au classement, et elle veut éviter de reproduire les mêmes erreurs qu'à Wimbledon contre Elena Rybakina, où elle était devenue la première Africaine à disputer une finale de Majeur dans l'ère Open. "Il y avait eu beaucoup d'émotions. J'étais bien rentrée sur le court, mais le deuxième set avait été dur. Mais je ressens beaucoup de positif pour cette finale de l'US Open. La chose la plus importante est de ne pas avoir de regrets. Donc je vais tout donner et me battre pour le titre", a confié Jabeur devant les médias.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.