US Open (F) : Tombeuse de Svitolina, Fernandez sera opposée à Sabalenka en demi-finales

US Open (F) : Tombeuse de Svitolina, Fernandez sera opposée à Sabalenka en demi-finales©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 08 septembre 2021 à 08h22

Victorieuse en trois manches d'Elina Svitolina, Leylah Fernandez va disputer sa première demi-finale dans un tournoi du Grand Chelem face à Aryna Sabalenka. La numéro 2 mondiale a, en effet, dominé en deux sets Barbora Krejcikova.



Quel incroyable parcours de Leylah Fernandez ! Ce mardi, la Canadienne, 73eme joueuse mondiale et qui a fêté ses 19 ans ce lundi, s'est offert une troisième tête de série consécutive, après la Japonaise Naomi Osaka, tête de série n°3, puis l'Allemande Angelique Kerber, tête de série n°16. Cette fois, sa nouvelle victime, lors des quarts de finale de l'US Open 2021, n'est autre que l'Ukrainienne Elina Svitolina, 5eme joueuse mondiale et tête de série n°5, battue en trois manches (6-3, 3-6, 7-6 (5)) et 2h27 de jeu. Dans la première manche, les deux joueuses ont fait jeu égal pendant les cinq premiers jeux jusqu'à 3-2 en faveur de la Canadienne. A ce moment-là, l'Ukrainienne, malgré une première balle de break sauvée, a craqué sur la deuxième. Avec cet avantage en poche, Leylah Fernandez n'a pas craqué et, même si elle s'y est reprise à deux fois, elle a bien empoché la première manche (6-3). Dans le deuxième set, à 2-1 en faveur d'Elina Svitolina, la 73eme joueuse mondiale a alors sauvé une première balle de break, avant de céder sur la deuxième. Double-breakée dans la foulée, la moins bien classée des deux s'est alors retrouvée assez rapidement menée 5-1.

Fernandez n'a pas tremblé dans le jeu décisif

A ce moment-là, son adversaire d'un soir servait alors pour égaliser à une manche partout. Mais la moins bien classée s'est alors offert un petit sursis, en débreakant une fois, à sa deuxième opportunité. Lors de la mise en jeu suivante de la mieux classée des deux, la Canadienne a bien failli effacer totalement son retard, mais elle n'est pas parvenue à convertir une seule de ses trois balles de débreak. Sur ce même jeu, c'est même la 5eme joueuse mondiale qui, après avoir laissé passer l'orage, a fini par remporter son service pour égaliser à une manche partout (6-3). Enfin, la troisième et dernière manche fut quelque peu plus décousue. De 2-1, en faveur de Leylah Fernandez, à 4-2, aucune des deux joueuses n'est alors parvenue à remporter sa mise en jeu. Mais, à ce petit jeu-là, c'est bien la jeune joueuse de 19 ans qui avait alors encore un avantage en poche. A 5-3, alors qu'elle servait pour le gain de ce match, elle a fini par perdre son si précieux avantage. Les deux joueuses ont fini par disputer un tie-break. Un jeu décisif que la 73eme joueuse mondiale a mené de bout en bout avant donc de l'emporter (7-6 (5)). Au prochain tour, elle affrontera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2eme joueuse mondiale et tête de série n°2.

Sabalenka n'a pas tremblé face à Krejcikova

Barbora Krejcikova ne rééditera pas à Flushing Meadows le coup de Roland-Garros. La Tchèque n'a pas fait le poids face à la numéro 2 Aryna Sabalenka qui, pour sa part, va enchaîner une deuxième demi-finale en Grand Chelem après celle l'ayant opposé à Karolina Pliskova sur les courts de Wimbledon. Une rencontre que la Biélorusse a pris par le bon bout. Après un premier jeu accroché, la numéro 2 mondiale est allée chercher de manière autoritaire le break. C'est alors que Barbora Krejcikova, qui avait vu son parcours en double s'achever dès le premier tour, s'est rebellée pour effacer ce break de retard et s'offrir l'occasion de recoller. Mais c'est exactement l'inverse qui s'est produit. Même bousculée avec trois balles de débreak contre elle, Aryna Sabalenka n'a rien concédé à son adversaire alors qu'elle a remporté quatre jeux consécutifs pour boucler la première manche en 43 minutes. La deuxième, quant à elle, s'est jouée de manière très précoce. Profitant de l'ascendant pris, Aryna Sabalenka a converti sa toute première balle de break dès le premier jeu et n'a ensuite pas laissé la moindre opportunité de recoller à Barbora Krejcikova. Cette dernière aurait même pu perdre de manière plus douloureuse si elle n'avait pas écarté deux balles de double break dans le cinquième jeu. C'est finalement sur un jeu blanc que la Biélorusse a mis un terme au suspense (6-1, 6-4 en 1h28'). Face à une Leylah Fernandez n'ayant pas l'habitude d'évoluer à un tel niveau, Aryna Sabalenka aura une solide opportunité de s'offrir une première finale en Grand Chelem.

(Avec M.W.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.