US Open (F) : Sakkari encore en demi-finales, le rêve continue pour Raducanu !

US Open (F) : Sakkari encore en demi-finales, le rêve continue pour Raducanu !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 09 septembre 2021 à 08h42

Au lendemain de Leylah Fernandez, une autre joueuse née en 2002, Emma Raducanu, s'est qualifiée pour les demi-finales de l'US Open, après sa solide victoire en deux sets sur la championne olympique Belinda Bencic. Elle affrontera Maria Sakkari, qui se hisse de nouveau dans le dernier carré trois mois après sa défaite face à Krejcikova à Roland-Garros aux portes de la finale.



Les demi-finales de l'US Open 2021 risquent d'être les plus jeunes de l'histoire ! Après Leylah Fernandez, née en 2002, et Aryna Sabalenka, née en 1998, c'est une autre joueuse ayant vu le jour en 2002 qui a rallié le dernier carré du tournoi du Grand Chelem new yorkais. La Britannique Emma Raducanu, qui aura 19 ans le 13 novembre et qui dispute seulement le deuxième Majeur de sa carrière, a éliminé la championne olympique en titre, Belinda Bencic, qu'elle affrontait pour la toute première fois, sur le score de 6-3, 6-4 en 1h24. La n°150 mondiale, issue des qualifications, n'a toujours pas perdu le moindre set en huit matchs à Big Apple ! Peut-être intimidée par l'enjeu et l'Arthur Ashe Stadium, la native de Toronto, née d'une mère chinoise et d'un père roumain, a pourtant manqué son début de match en se faisant breaker d'entrée. Mais elle n'a pas lâché et a commencé à lâcher ses coups (13 coups gagnants dans le premier set, contre 7 fautes directes), face à une Suissesse qui a perdu peu à peu ses moyens. Raducanu a débreaké pour revenir à 3-3, puis a de nouveau pris le service adverse à 4-3 avant de conclure sur sa mise en jeu sans trembler pour empocher le premier set.

Sakkari remet ça !

Dans le deuxième, la Britannique a sauvé trois balles de 2-0, puis a repris la mesure de Bencic, bien en-dessous de son niveau habituel (13 fautes directes dans le deuxième set, contre 5 pour Raducanu). Elle l'a breakée à 2-2 puis n'a pas eu la moindre balle de break à défendre ensuite. Menée 0-30 au moment de servir pour le match, la joueuse de 18 ans a remporté quatre points de suite avec sang-froid pour s'offrir une place en demi-finales et un gain de 99 places au classement mondial ! Elle affrontera pour une improbable place en finale Maria Sakkari, qu'elle n'a encore jamais affrontée. Trois mois après s'être inclinée aux portes de la finale de Roland-Garros face à la future lauréate Barbora Krejcikova, la Grecque s'est en effet de nouveau hissée dans le dernier carré, pour la deuxième fois de sa carrière et la deuxième fois en trois mois. La 18eme au classement, pourtant très discrète depuis sa magnifique quinzaine Porte d'Auteuil, semble de nouveau sur un nuage à New York, où après avoir écarté de sa route Bianca Andreescu en huitièmes de finale, elle a cette fois dominé en deux sets mercredi (6-4, 6-4, 1h23 de jeu) la numéro 4 mondiale Karolina Pliskova, finaliste à Wimbledon cette saison et qui avait enchaîné finale à Montréal et demi-finale à Cincinnati sur sa route pour Flushing Meadows. La joueuse de 26 ans coachée par le Britannique Tom Hill a réussi dans les deux sets l'unique break de la manche face à la Tchèque qui avait atteint la finale du tournoi en 2016. Stoppée en demi-finales à Paris, Sakkari disposera face à l'inexpérimentée Raducanu d'une opportunité unique de disputer sa toute première finale en Grand Chelem.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.