US Open (F) : Barty et Kvitova prennent la porte, Andreescu et Bencic déroulent, Swiatek enchaîne

US Open (F) : Barty et Kvitova prennent la porte, Andreescu et Bencic déroulent, Swiatek enchaîne©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 05 septembre 2021 à 09h01

Bianca Andreescu, Iga Swiatek et Belinda Bencic se sont qualifiées pour les huitièmes de finale de l'US Open, au contraire de Petra Kvitova, éliminée par Maria Sakkari, mais surtout de l'une des immenses favorites la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, surprise par l'Américaine Shelby Rogers au lendemain de l'élimination de la tenante du titre Naomi Osaka.


Barty et Kvitova prennent la porte, Andreescu déroule

Très irrégulière, notamment en raison des blessures, depuis sa victoire à l'US Open 2019, Bianca Andreescu retrouve une deuxième semaine en Grand Chelem pour la première fois depuis son triomphe inattendu à New York. La Canadienne, tête de série n°6, a parfaitement justifié son rang face à la lucky-loser belge Greetje Minnen (104eme) en s'imposant 6-1, 6-2 en 1h07 de jeu. Auteure de deux aces, aucune double-faute et 78% de premières balles, la joueuse de 21 ans a sauvé les deux balles de break que s'est procuré son adversaire (dont trois sur son premier jeu de service du deuxième set), et a breaké la Belge à 2-1 et 4-1 dans la première manche (trois jeux blancs pour Andreescu) et à 0-0 et 2-0 dans la deuxième. En huitièmes de finale, Bianca Andreescu sera opposée à celle qu'elle a battue en demi-finale à Miami en mars dernier, Maria Sakkari. La Grecque, tête de série n°17, a créé la surprise en battant la n°10, Petra Kvitova, qui n'aura donc pas vu une deuxième semaine de Grand Chelem cette année. Sakkari, déjà demi-finaliste à Roland-Garros, a livré une prestation très solide pour l'emporter 6-4, 6-3 en 1h21. Elle a notamment pu s'appuyer sur son service, avec 9 aces au compteur et aucun break concédé (2 balles de break sauvées, à 1-2 dans le premier set). Un break à 2-2 dans le premier set et à 0-0 et 5-3 au deuxième lui ont permis de l'emporter et de viser, face à Andreescu, un deuxième quart de finale en Grand Chelem.



La sensation de la nuit, elle n'a toutefois pas été provoquée par Sakkari, tombeuse de Kvitova, mais bel et bien par Shelby Rogers. Au lendemain de l'exploit de la jeune Canadienne Leylah Fernandez face à la tenante du titre et numéro 3 mondiale Naomi Osaka, la jeune Américaine de 22 ans classée au 43eme rang mondial a barré la route de l'autre immense favorite du tournoi Ashleigh Barty. Rogers, qui n'avait encore jamais battu l'Australienne en cinq confrontations et restait sur quatre défaites face à la numéro 1 mondiale cette saison, a enfin pris sa revanche, en s'imposant en trois sets samedi (6-2, 1-6, 7-6) après 2h11 de jeu. Barty, titrée la semaine précédente à Cincinnati, s'est écroulée dans la dernière manche alors qu'elle semblait tenir sa victoire. L'Australienne menait en effet 5-2 avec service à suivre lorsqu'elle a assisté sans pouvoir y mettre un terme à la somptueuse remontada de son adversaire, finalement récompensée de sa résistance héroïque dans un ultime jeu décisif (7-5) pourtant bien mieux négocié par la numéro 1 mondiale que les jeux qui avaient précédé. Une balle de match a suffi à Rogers, qui avait déjà déjoué les pronostics l'année dernière à New York en se hissant jusqu'en quarts de finale.

Bencic trace sa route, Raducanu crée la surprise

La championne olympique verra les huitièmes de finale de l'US Open ! Belinda Bencic, la tête de série n°11, a éliminé l'avant-dernière Américaine en lice (il reste Shelby Rogers), Jessica Pegula (n°23). Elle l'a emporté 6-2, 6-4 en 1h14 face à cette adversaire qu'elle avait déjà battue lors de son parcours doré à Tokyo. La Suissesse a rapidement mené 4-1 dans ce match, puis a vu Pegula débreaker (4-2) puis perdre à nouveau son service dans la foulée (5-2). Bencic a conclu le set sans trembler puis a enchaîné en breakant d'entrée de deuxième manche. Pegula n'a pas eu la moindre occasion de débreak et s'est finalement inclinée sur sa quatrième balle de match. Bencic se retrouve en deuxième semaine de Grand Chelem pour la première fois depuis sa demie à l'US Open 2019. Dans le quatrième match de la journée, la jeune Britannique de 18 ans Emma Raducanu, 150eme mondiale, a créé la sensation en ne faisant qu'une bouchée de la 41eme, Sara Sorribes Tormo, pour rallier les huitièmes de finale : 6-0, 6-1 en 1h11 sans avoir la moindre balle de break à défendre. Déjà huitième de finaliste à Wimbledon avant de faire une crise de panique contre Ajla Tomljanovic, la native de Toronto devrait faire son entrée dans le Top 100 lors de la publication du prochain classement.

Swiatek brille en Grand Chelem

La seule joueuse à avoir atteint la deuxième semaine des quatre tournois du Grand Chelem cette année se nomme... Iga Swiatek ! La Polonaise de 20 ans, encore inconnue du grand public il y a un an, s'est qualifiée pour les huitièmes à New York, comme à Melbourne et Wimbledon (elle avait atteint les quarts à Roland-Garros) en disposant en trois sets de l'Estonienne Anett Kontaveit : 6-3, 4-6, 6-3 en 2h18, dans un match marqué par dix breaks. Swiatek a mené 3-1 dans le premier set, mais la n°28 mondiale est revenue à 3-3, avant de craquer à 4-3. Dans le deuxième set, c'est Kontaveit qui a mené 3-1 puis 4-2 et a réussi à breaker de nouveau alors que Swiatek servait pour revenir à 5-5. Tout s'est donc joué dans le troisième set, où l'ancienne gagnante de Roland-Garros a pris le service adverse à 1-1 et 5-3 et a conclu sur sa cinquième balle de match. Prochaine adversaire : Belinda Bencic.

Avec A.C

Vos réactions doivent respecter nos CGU.