US Open : Après avoir vécu recluse, Serena Williams assure être prête

US Open : Après avoir vécu recluse, Serena Williams assure être prête©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 09 août 2020 à 10h30

Présente à Lexington pour préparer l'US Open, Serena Williams est revenue sur les mois qui viennent de passer et confirme sa présence à Flushing Meadows.

C'est l'heure de la reprise pour Serena Williams. L'ancienne numéro 1 mondiale sera bien présente au premier tour du tournoi WTA de Lexington, dont c'est la première édition, afin de préparer au mieux l'US Open qui doit avoir lieu du 31 août au 13 septembre prochains sur les courts de Flushing Meadows. Alors que le coronavirus continue de se propager aux Etats-Unis, les organisateurs du tournoi ont montré leur confiance quant à la tenue du tournoi et Serena Williams en sera. « Je me vois totalement jouer si le tournoi a lieu », a confié l'Américaine concernant sa participation à l'US Open mais également à Roland-Garros lors d'une conférence de presse virtuelle en marge du tirage au sort du tournoi. Reste que, comme Serena Williams le confirme, l'organisation des deux tournois du Grand Chelem reste au conditionnel. « Mais je ne peux pas prédire l'avenir, ajoute l'ancienne numéro 1 mondiale. Quand des tournois étaient annulés, je pensais juste : 'Laissez-moi travailler aujourd'hui et voyons ce qui arrivera'. »

Williams : « J'ai été un peu névrosée »

Affaibile sur le plan respiratoire par plusieurs embolies pulmonaires par le passé, Serena Williams a confié avoir pris très au sérieux la menace que fait peser le coronavirus. L'Américaine a ainsi déclaré face à la presse avoir été contrainte de vivre « un peu recluse cette année », assurant ne jamais voyager sans « 50 masques » afin de je ne jamais se « retrouver sans un » si besoin. Une extrême précaution qu'elle a également imposé à son cercle le plus proche, ayant décidé de former une bulle autour d'elle à l'image de ce qui sera mis en place autour de l'US Open. « En ce qui concerne la santé, je fais très attention à ce que je fais, et tout le monde dans la 'bulle Serena' est vraiment protégé, a déclaré l'Américaine. C'est cool de jouer au tennis, mais c'est ma vie et ma santé, donc j'ai été un peu névrosée mais c'est comme ça que je dois être maintenant. » Des mesures de précaution qui ne l'empêcheront pas viser un 24eme tournoi du Grand Chelem lors de l'US Open, qui sera privé de nombreuses têtes d'affiche dont l'actuelle numéro 1 mondiale, l'Australienne Ashleigh Barty.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.