US Open : Alcaraz - Ruud en chiffres

US Open : Alcaraz - Ruud en chiffres©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 12 septembre 2022 à 09h43

Carlos Alcaraz, en s'adjugeant l'US Open au détriment de Casper Ruud dans la nuit de dimanche à lundi, en quatre manches (6-4, 2-6, 7-6, 6-3), écrit l'histoire de nombreuses façons. Ce succès restera longtemps dans les annales.


19

En plus de devenir le premier n°1 mondial de l'histoire sous la barre des 20 ans (Lleyton Hewitt était le précédent recordman à 20 ans et neuf mois, en 2001), Carlos Alcaraz est aussi le plus jeune vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem depuis Rafael Nadal à Roland-Garros en 2005. Il avait aussi 19 ans.

42

L'Espagnol est également le plus jeune vainqueur de l'US Open depuis Pete Sampras en 1990. Avec Casper Ruud, ils affichaient à eux deux un total de 42 ans, soit la plus jeune finale depuis cette édition où Sampras partageait l'affiche avec Andre Agassi.

23h39'

C'est le temps total passé par Carlos Alcaraz sur le court en deux semaines, soit le nouveau record pour un tournoi du Grand Chelem depuis Kevin Anderson à Wimbledon en 2018. Stefan Edberg avait vécu le même scénario en 1992 pour gagner l'US Open : le quart et la demie en cinq sets, puis la finale en quatre.

3

Le constat est rude : 3-0 en faveur de Carlos Alcaraz sur les duels en carrière entre les deux finalistes. Les deux premiers avaient eu lieu en 2021 à Marbella en quarts de finale (6-2, 6-4), puis surtout cette année en finale du Masters 1000 de Miami (7-5, 6-4).

2

Casper Ruud, nouveau n°2 mondial alors qu'il était n°7 au départ du tournoi, aurait lui aussi pu devenir le premier n°1 dans la foulée de son premier titre en Grand Chelem. Exactement comme Carlos Alcaraz, donc.

2003

Le dernier à avoir conquis la place de n°1 mondial en gagnant l'US Open n'était autre que Juan Carlos Ferrero, le coach de Carlos Alcaraz. C'était en 2003, et ce dernier avait alors à peine quatre mois. Carlos Moya et Rafael Nadal, autre tandem, sont les deux autres Espagnols à avoir été n°1 mondiaux.

2019

Il faut remonter à un peu plus de trois ans pour voir le vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem sauver une balle de match au cours de sa quinzaine. C'était Novak Djokovic en finale de Wimbledon face à Roger Federer - pour Carlos Alcaraz, c'était devant Jannik Sinner lors de son homérique quart de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.