US Open : Alcaraz est "préparé, mentalement et physiquement"

US Open : Alcaraz est "préparé, mentalement et physiquement"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 10 septembre 2022 à 15h47

Et c'est lui qui le dit... Vainqueur d'un nouveau combat remarquable contre Frances Tiafoe en cinq sets, en demi-finales de l'US Open (6-7, 6-3, 6-1, 6-7, 6-3), Carlos Alcaraz n'est plus qu'à une marche de lancer le chemin pour lequel il est programmé.



Mais qu'est-ce qui peut arrêter Carlos Alcaraz ? Pas Frances Tiafoe, vaincu en cinq sets comme Jannik Sinner et Marin Cilic avant lui. Sa première finale d'un tournoi du Grand Chelem, contrairement à son futur adversaire Casper Ruud - qui a déjà connu cet événement à Roland-Garros -, ne l'effraie pas non plus : "Je m'y suis préparé, mentalement et physiquement. Il est temps de profiter avant le jour clé, dimanche. J'ai toujours cru en moi, j'étais frais. Dans les moments importants, c'est là que je donne ma meilleure version, c'est pour ça que j'ai gagné huit fois sur neuf au cinquième set dans ma carrière." Sa seule défaite de ce type, il l'a aussi rappelé lui-même, c'était contre Matteo Berrettini à l'Open d'Australie, "mais c'était un tie-break qui aurait pu tourner à mon avantage".

En dépit de ses trois matchs en cinq manches, Carlos Alcaraz a encore prouvé qu'à 19 ans, il était prêt à jouer son meilleur tennis quelles que soient les circonstances. "Je n'ai pas peur de la finale, je me sens bien et je vais y aller." Conscient d'avoir "mûri très tôt", le possible futur n°1 mondial - le vainqueur de la finale succèdera à Daniil Medvedev - l'explique le plus naturellement du monde : "C'est le tennis. Peut-être que je me sens un peu plus vieux en tournoi, avec toutes ces responsabilités, mais à la maison je suis un jeune de 19 ans, avec ma famille et mes amis." Le nouveau prodige du tennis mondial se sent "capable de battre à nouveau Casper Ruud en tournoi du Grand Chelem, après l'avoir déjà fait à Miami" : "Dimanche, je vais encore gérer ce nouveau moment au mieux, en étant toujours le même." Le Norvégien est prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.