Zverev était fiévreux

Zverev était fiévreux©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 04 octobre 2020 à 22h46

Après sa défaite en quatre sets contre Jannik Sinner en huitièmes de finale de Roland-Garros, Alexander Zverev a confié qu'il était fiévreux, sans vouloir préciser quand il a été testé au covid-19 pour la dernière fois.

Aucun joueur n'a été exclu du tableau principal de Roland-Garros pour cause de test positif au coronavirus, mais l'état physique d'Alexander Zverev avait de quoi inquiéter ce dimanche lors de son huitième de finale contre Jannik Sinner, perdu en quatre sets. Le joueur allemand s'est plaint de la gorge pendant la rencontre, et a reconnu en visio-conférence de presse qu'il était fiévreux. Ce qui, en ces temps de pandémie, peut poser question. « Je n'ai pas eu de problème particulier mais j'ai été malade toute la nuit à la suite du match contre Cecchinato (remporté en trois sets vendredi soir, ndlr). Je suis malade. J'ai du mal à respirer et cela s'entend. J'ai eu de la fièvre, 38°c hier soir. Donc je ne suis pas au meilleur de ma forme pour dire les choses ainsi. Et je pense que cela a eu un certain impact sur mon match », a reconnu le récent finaliste de l'US Open. Mais alors qu'un journaliste lui a demandé à quand remontait son dernier test covid-19, il a rétorqué : « Je ne répondrai pas à votre question surtout étant donné ce que vous avez écrit sur moi au cours de ces derniers mois. »

Zverev avait créé la polémique en juin

Présent lors du désormais fameux Adria Tour organisé par Novak Djokovic en juin, qui s'est avéré un cluster, Zverev avait été testé négatif et avait promis de rester en quarantaine pour éviter tout risque de contamination (« je m'excuse profondément auprès de ceux à qui j'ai pu faire courir des risques. Je vais me mettre en quarantaine pendant quatorze jours, avait-il écrit sur les réseaux sociaux). Mais il avait été filmé six jours plus tard en train de faire la fête à Monaco, sans masque. Sa réponse sèche ce dimanche en conférence de presse fait donc certainement référence à cet épisode. Selon le protocole mis en place à Roland-Garros, les joueurs devaient se faire tester à leur arrivée à Paris, puis trois jours plus tard, puis tous les cinq jours. Mais avec cette réponse, Zverev laisse planer le doute sur son respect du protocole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.