Thiem, vraiment favori à Paris ?

Thiem, vraiment favori à Paris ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 19 septembre 2020 à 16h16

Auréolé de son premier sacre en Grand Chelem, Dominic Thiem, titré à New York, peut-il enchaîner à Roland-Garros, où il a atteint la finale ces deux dernières saisons ?

Un déclic pour Dominic Thiem ? Après trois défaites en finale de Grand Chelem, à Roland-Garros (2018, 2019) et l'Open d'Australie (2020), Dominic Thiem a fini par remporter son premier Majeur dimanche dernier à New York, en dominant son ami Alexander Zverev à l'issue d'une drôle de finale (2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6[8]), à l'image de cet US Open très particulier et privé de spectateurs en raison de la crise sanitaire. Ce succès va-t-il lui permettre d'être moins crispé dans les grands rendez-vous ? Il espère en tout cas être désormais en mesure de "jouer un peu plus libéré dans les autres grands tournois." Mais aura-t-il les moyens et les capacités d'enchaîner à Roland-Garros, des Internationaux de France qui se déroulent exceptionnellement cette année du 27 septembre au 11 octobre ?


"Physiquement, je pense que je serai très bien, à 100%. Maintenant, la question est de savoir comment je vais gérer cela émotionnellement et mentalement, a-t-il reconnu après son sacre américain. Parce que je n'ai jamais été dans cette situation où je viens d'atteindre un très grand objectif." Un peu moins de pression, plus de relâchement, le cocktail gagnant pour triompher sur la terre battue parisienne, qui plus est sa surface de prédilection ? Ce serait trop simple... Devenu le premier joueur né dans les années 90 à remporter un tournoi de Grand Chelem, et aussi le premier, depuis Wawrinka en 2016, à mettre fin à l'hégémonie du trio Djokovic-Nadal-Federer en Majeur, l'Autrichien de 27 ans va faire face à une toute autre adversité Porte d'Auteuil. Notamment car le maître des lieux est de retour. Après avoir zappé la tournée américaine, Rafael Nadal a fait son retour sur terre cette semaine à Rome, et compte bien remporter son 13e titre dans la capitale française. Titré en 2016, Novak Djokovic, également présent dans la Ville Eternelle après sa disqualification new-yorkaise, voit d'ailleurs bien le Majorquin s'imposer de nouveau. "Mais Dominic est juste derrière Rafa au niveau des favoris", estime le Serbe. Thiem, battu par Nadal en finale ces deux dernières années, pourra-t-il encore faire mieux ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.