Sondage : Comprenez-vous la décision de Federer de zapper Roland-Garros ?

Sondage : Comprenez-vous la décision de Federer de zapper Roland-Garros ?©Media365

Rédaction , publié le dimanche 25 mars 2018 à 09h07

Après avoir laissé planer le doute, Roger Federer a finalement mis un terme au suspense samedi après sa défaite surprise face à Thanasi Kokkinakis à Miami : non le Suisse ne défendra pas ses chances à Roland-Garros cette année. Absent Porte d'Auteuil depuis 2015, le vainqueur du dernier Open d'Australie a préféré zapper la saison sur terre-battue pour se préserver en vue de Wimbledon et l'US Open, deux tournois où ses chances de victoire sont bien plus importantes. A moins que cette décision ne soit motivée par l'ultra domination de Rafael Nadal sur ocre. L'Espagnol ne laissant que peu d'espoir aux autres joueurs de soulever des trophées majeurs sur cette surface. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Sondage : Comprenez-vous la décision de Federer de zapper Roland-Garros ?
  • Le jeu de Federer est devenu trop irrégulier, avec un nombre de fautes inacceptable
    à son niveau. Pourquoi ne pas prendre sa retraite "en beauté" ?

  • Laissez les vivre....
    C'est surtout aux jeunes de nous montrer ce qu'ils savent faire.....
    ou sont ils ???

  • il a raison, il a déjà prouvé tellement de choses...

  • R.Federer a toujours été un type ..."raisonnable " ...non ?

  • Physiquement ,d'après les commentaires donnés par les joueurs et les commentateurs, la terre battue est trés exigeante.
    Compte-tenu de son âge , il a parfaitement raison de cibler ses tournoi

    Sana parler de Nadal, il y a d'autres joueurs dont on peut penser qu'ils ont meilleurs que lui sur terre battue; Cela ajouté à son âge, il a totalement raison.