Sinner a déjà tout d'un grand

Sinner a déjà tout d'un grand©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, publié le mardi 06 octobre 2020 à 10h00

A seulement 19 ans, Jannik Sinner a rendez-vous ce mardi avec Rafael Nadal en quarts de finale. L'Italien franchit pour le moment les différentes étapes de sa carrière avec une grande sérénité.

A tout juste 19 ans, la plupart des joueurs se seraient roulés par terre ou auraient poussé un grand cri en atteignant les quarts de finale de Roland-Garros pour la première fois de leur carrière. Pas Jannik Sinner, comme si cette victoire n'était qu'une étape dans son ascension déjà fulgurante. Tombeur d'Alexander Zverev en huitièmes de finale, l'Italien semble programmé pour aller haut, très haut. Vainqueur surprise de David Goffin au premier tour, Sinner a parfaitement digéré cette performance en enchaînant des succès face à Benjamin Bonzi et Federico Coria, avant de battre donc en quatre sets Zverev, certes fiévreux mais qui a pu admirer toute la panoplie de son adversaire malgré son jeune âge. Derrière son visage impassible, Sinner vit quand même des émotions : « Je suis ravi de me qualifier pour les quarts de finale à Roland-Garros. Je suis assez serein. Au fond de moi, je suis aux anges, même si je ne l'exprime pas. Mais je suis ravi. »

Le tennis plutôt que le ski

Premier joueur à atteindre les quarts lors de sa première participation à Roland-Garros depuis un certain Rafael Nadal, Sinner a justement rendez-vous avec l'Espagnol en quart de finale ce mardi pour un défi XXL. « Étant donné ses antécédents, ici, à Roland-Garros, c'est le maître des lieux, il est en confiance ici à Roland-Garros. Donc ce sera un match difficile. Ce qu'il faut, c'est avoir le bon état d'esprit », résume le natif de San Candido avant de disputer le match le plus important de sa jeune carrière. En dehors du résultat, sa capacité à tenir tête à Nadal sera un nouvel indicateur de sa capacité à se hisser vers les sommets. Choyé par Riccardo Piatti (l'ancien entraîneur de Djokovic, Gasquet ou encore Ljubicic), Sinner avait déjà marqué les esprits l'an passé en remportant le Masters Next Gen ou en atteignant les demi-finales à Anvers à seulement 18 ans. Celui qui aurait pu épouser une carrière de skieur a finalement opté pour le tennis, un sport « plus marrant » selon ses dires. Assuré de faire pour la première fois son apparition dans le Top 50 lundi prochain (le seul joueur de moins de 20 ans dans ce cas), Sinner a semble-t-il fait le bon choix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.