Serena Williams soutient Naomi Osaka

Serena Williams soutient Naomi Osaka©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 01 juin 2021 à 10h08

Alors que Naomi Osaka s'est finalement retirée de Roland-Garros après la polémique déclenchée par son boycott des médias, Serena Williams lui a apporté son soutien : "J'aimerais la prendre dans mes bras".



Quand reverra-t-on Naomi Osaka à Roland-Garros ? Pas cette année en tout cas. Au lendemain de sa difficile victoire face à Patricia Maria Tig (6-4, 7-6[4]), la numéro deux mondiale a annoncé lundi qu'elle se retirait d'un tournoi parisien où elle n'a jamais réussi à dépasser le troisième tour. Et ce après avoir déclenché une énorme polémique en décidant de boycotter les médias, pour "préserver (sa) santé mentale." Informée de cette décision après son succès en session de nuit face à Irina Begu (7-6[6], 6-2), Serena Williams a apporté son soutien à la Japonaise.

"Je suis proche d'elle"

"Je suis proche d'elle. J'aimerais la prendre dans mes bras parce que, comme je l'ai dit, je suis passée par là aussi, a confié l'Américaine en conférence de presse. Elle et moi, nous n'avons pas la même personnalité et de toute façon, il n'y a pas une personne qui se ressemble. Moi je suis costaude, forte, j'ai la peau dure, d'autres sont plus sensibles. Chacun est différent, chacune est différente et gère ce qui vient différemment. Laissez‐la gérer au mieux pour elle comme elle pense pouvoir le faire au mieux. C'est tout ce que je peux dire pour elle. Je crois qu'elle fait au mieux."


Si des anciennes joueuses, comme les illustres Martina Navratilova et Billie Jean King, ont également soutenu Osaka sur les réseaux sociaux, elles ont aussi rappelé que les obligations envers les médias faisaient aussi partie de la vie, et des responsabilités, des sportifs de haut niveau. Coco Gauff a elle fait part de son "admiration" pour sa consœur, qui peut compter sur le soutien de nombreux sportifs américains, comme les basketteurs Stephen Curry et Kevin Love, ou encore le NFLer Russell Wilson. Le meneur de Warriors a ainsi exprimé son "profond respect" pour la joueuse de 23 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.