Ruud en quarts de finale du tournoi pour la première fois

Ruud en quarts de finale du tournoi pour la première fois©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 30 mai 2022 à 15h31

Encore jamais parvenu à ce stade du tournoi dans un Grand Chelem, Casper Ruud s'est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros, ce lundi, après sa victoire en quatre sets (6-2, 6-3, 3-6, 6-3) face à Hubert Kurkacz. Le jeune Norvégien, 8eme au classement, affrontera Stefanos Tsitsipas ou Holger Rune au tour suivant.


A 23 ans, Casper Ruud vit assurément sa meilleure vie. Et c'est presque logique qu'il se retrouve aujourd'hui en quarts de finale du tournoi de Roland-Garros alors qu'il n'avait encore jamais atteint ce stade dans pareil rendez-vous. Après avoir mis fin à la carrière de Jo-Wilfried Tsonga au premier tour, avoir terrassé le Finlandais Ruusuvuori ensuite puis être sorti vainqueur d'une lutte intense et interminable contre Lorenzo Sonego, le jeune Norvégien titré à Genève trois jours avant de mettre le cap sur Paris a aligné une huitième victoire de rang, lundi en 8eme de finale face à Hubert Hurkacz sur le court Suzanne-Lenglen. Un ton au-dessus du Polonais, le numéro 8 mondial s'est imposé en quatre sets (6-2, 6-3, 3-6, 6-3 en 2h31 de jeu) face à l'homme qui frappe les yeux fermés. Hurkacz faisait surtout partie des rares joueurs encore en lice à ne pas avoir perdu le moindre set à l'entame de cette seconde semaine. Lundi, il n'en a remporté qu'un seul face au finaliste malheureux du dernier tournoi de Miami, où il avait buté sur Carlos Alcaraz, tombeur la veille en demi-finales d'... Hurkacz.



Et dire qu'Hurkacz n'avait encore perdu aucun set


Une manche qui a presque fait tache dans le score final tant Ruud a une nouvelle fois maîtrisé son sujet. D'entrée, il a fait vivre un petit calvaire à son adversaire, qui a même perdu cinq jeux de suite entre la fin du premier set et la moitié du deuxième (3-0), avant de réagir. Mais beaucoup trop timidement pour la tête de série numéro 8, très difficile à stopper une fois lancée. Le numéro 13 au classement y est parvenu dans le troisième set. Pas de quoi désarçonner pour autant l'un des meilleurs joueurs depuis le début de la saison (vainqueur à Genève et Buenos Aires, Ruud a atteint les demi-finales à Rome, les quarts de finale à Barcelone et donc la finale à Miami). L'orage polonais passé, le Norvégien a retrouvé très vite son rythme de croisière des deux premières manches et malgré un nouveau break concédé, à 1-1, il a de nouveau pris la mesure d'Hurkacz. Parvenu une seule fois en huitièmes de finale en Grand Chelem avant cette victoire de lundi - à l'Open d'Australie la saison dernière - Ruud peut maintenant rêver du dernier carré. Le petit prodige danois Holger Rune ou Stefanos Tsitsipas, battu la saison dernière par Novak Djokovic en finale, attend le huitième mondial en quarts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.