Roland-Garros : " Le court 18, on dirait une petite arène "

Roland-Garros : " Le court 18, on dirait une petite arène "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 24 mai 2018 à 11h28

Qualifié pour le troisième tour des qualifications de Roland-Garros après son succès en trois sets mercredi face à l'Australien Akira Santillan, Alexandre Müller a avoué après le match qu'il avait pris un grand pied sur ce nouveau court numéro 18.

Au même titre que le Village ou les courts numéro 7 et numéro 9, le court numéro 18 fait partie des nombreuses nouveautés de ce Roland-Garros 2018. Situé à l'extrémité ouest du stade, au Fonds des Princes, ce court 18 à la capacité de 2 200 places fait visiblement déjà l'unanimité auprès des joueurs. A son tour, Alexandre Muller, qualifié mercredi pour le troisième tour des qualifications après sa victoire aux dépens de l'Australien Akira Santillan sur ce fameux court 18, n'a pas manqué de vanter les mérites de ce nouveau terrain ayant la particularité d'être semi-enterré et qui constitue désormais le quatrième pus grand court après le Philippe-Chatrier, le Lenglen et le court numéro 1.



« Ce court, il résonne, on dirait une petite arène, c'est un des meilleurs courts sur lesquels j'ai joué, avouait le joueur français, interrogé par welovetennis.fr et qui avait visiblement pris son pied. L'année dernière, j'avais joué sur le 17 et, là, il y a beaucoup plus de places pour le public, il est vraiment bien ce court. On a vraiment l'impression d'être dans une petite arène. En plus, quand on est français, on se sent vraiment supporté et porté par le public. Il y a un engouement, c'est vraiment cool. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU