Roland-Garros : L'affiche du tournoi dévoilée, le nouveau court inauguré

Roland-Garros : L'affiche du tournoi dévoilée, le nouveau court inauguré©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 21 mars 2019 à 12h52

A deux mois du jour J (26 mai au 9 juin), le directeur du tournoi Guy Forget et le président de la FFT Bernard Giudicelli ont lancé ce Roland-Garros 2019 ce jeudi en inaugurant le court Simonne-Mathieu, l'une des particularités de cette édition, et en dévoilant l'affiche du tournoi.



Roland-Garros 2019, c'est parti ! Plus exactement, Guy Forget et Bernard Giudicelli ont posé la première pierre à deux mois du coup d'envoi en dévoilant ce jeudi l'affiche du tournoi et en procédant à l'inauguration du court Simonne-Mathieu, ce nouveau court flambant neuf qui ne manquera pas de susciter la curiosité des spectateurs au même titre que le court numéro 18, successeur du mythique court numéro 2, avait créé un fervent engouement l'année dernière. « Ce court va devenir objet d'admiration, tant il concilie avec force et beauté botanique et sport, esthétique et tennis. Il est l'affirmation des liens forts et anciens que Roland-Garros a toujours su entretenir entre tradition et audace, entre création contemporaine et histoire », a assuré le président de la FFT ce jeudi tandis que Nicolas Sarkozy et Anne Hidalgo s'attelaient pelles en main à baptiser les lieux, sans oublier de revenir sur la raison qui a amené les organisateurs à baptiser ce court longtemps nommé court des Serres pour sa présence dans le Jardin des Serres d'Auteuil court Simonne-Mathieu.


« Pareil endroit ne pouvait souffrir d'être médiocrement baptisé. Il fallait un acte d'amitié avec la mémoire d'une femme exceptionnelle. Car qui mieux que Simonne Mathieu pouvait incarner la solidarité, l'audace, le courage, la modernité et la singularité de ce lieu ? Simonne Mathieu était avant tout une grande championne aussi persévérante que Roland Garros. Après six finales perdues, elle remporta à deux reprises le tournoi en simple en 1938 et 1939 réalisant un triplé inédit en 1938 en remportant simple, double mixte et double dames (...) Le Philippe Chatrier, le Suzanne Lenglen et le Simonne Mathieu, résonneront de concert comme nouvelles et anciennes serres et contribueront à faire vivre avec toujours plus d'attractivité et de dynamisme ce formidable site. »


Guy Forget avait précédé Bernard Giudicelli au pupitre pour présenter l'affiche de ce Roland-Garros 2019, confié au peintre espagnol José Maria Sicilia. « Cet artiste contemporain signe une oeuvre abstraite à la fois technique et poétique », nous apprend le compte twitter officiel du tournoi, révélant bien évidemment en même temps cette oeuvre à forte dominance rouge qui tranche considérablement avec toutes celles des précédentes éditions.


Le nouveau court inauguré, l'affiche dévoilée, le directeur du tournoi a pu faire les présentations, annonçant d'ores et déjà une édition 2019 passionnante et plus disputée que jamais. « Elle sera le premier vrai révélateur de la saison après les cinq premiers Masters 1000. Depuis le début de la saison, sur 32 tournois ATP et WTA, il y a eu 32 vainqueurs différents ! » Précisant que le tirage au sort de la compétition aurait lieu le jeudi 23 mai à 19h00 à l'Orangerie, l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis a par ailleurs fait savoir que le confort des joueurs avait été revu à la hausse, avec de « nouvelles infrastructures » ainsi que des « vestiaires plus spacieux et plus fonctionnels ». Les acteurs disposeront également pour la première fois de leur propre application mobile, présentée par Forget comme un « un vrai accompagnement » non seulement pendant, mais aussi avant et après le tournoi. Avant de donner rendez-vous au 20 mai prochain, pour le coup d'envoi des qualifications, l'ex-numéro 4 mondial a conclu en indiquant que le prize money serait lui aussi supérieur à 2018. « Il sera de 42 661 000 euros. C'est une évolution de 8,62% par rapport à l'an passé. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.