Roland-Garros (H) : Nadal poursuit sur sa lancée

Roland-Garros (H) : Nadal poursuit sur sa lancée©Media365

Raphaël Brosse, publié le lundi 04 juin 2018 à 19h50

Malmené pendant deux sets et demi, Diego Schwartzman s'est réveillé in extremis pour renverser la vapeur face à Kevin Anderson. Il défiera Rafael Nadal, qui s'est débarrassé de Maximilian Marterer. De son côté, Juan Martin del Potro a impressionné contre John Isner et Marin Cilic a lutté contre Fabio Fognini.

Nadal enchaîne tranquillement


Et de 900 ! Ce lundi, au lendemain de l'anniversaire de ses 32 ans, Rafael Nadal a décroché sa 900eme victoire en carrière. Impérial depuis le début de cette édition 2018 de Roland-Garros, l'Espagnol a une nouvelle fois fait la différence en trois sets face à Maximilian Marterer (6-3, 6-2, 7-6 [4]). Le surprenant joueur allemand a néanmoins crânement tenté sa chance tout au long de la rencontre. Le grand gaucher a même breaké le Majorquin d'entrée et a posé quelques soucis à son adversaire, en partie grâce à son puissant service. Mais le numéro 1 mondial, poussé au tie-break dans la dernière manche, n'a pas tremblé et s'est finalement imposé avec autorité. Nadal composte donc son ticket pour les quarts de finale. Il y retrouvera Diego Schwartzman.

Cilic est passé près de la correctionnelle


Il aurait pu conclure l'affaire en trois sets. Pourtant, après 3h41 de jeu ce lundi, Marin Cilic a bien validé sa qualification pour les quarts de finale de Roland-Garros mais en cinq sets (6-4, 6-1, 3-6, 6-7 (4), 6-3). Face au Croate, 4eme joueur mondial et tête de série n°3, Fabio Fognini, 18eme joueur mondial et tête de série n°18, a joué le coup jusqu'au bout et n'est donc pas passé loin de l'exploit, après avoir été mené deux manches à zéro. Pourtant, en fin de match, il a semblé ne plus avoir tous ses moyens physiques, en cédant définitivement (6-3). En habitué, l'Italien a donc mené un nouveau combat en cinq sets, après celui du troisième tour contre Kyle Edmund. De son côté, Marin Cilic affrontera l'Argentin Juan Martin del Potro, en quarts de finale, pour gagner sa place dans le dernier carré de la compétition.

Del Potro n'a pas rencontré de difficultés


Pour lui, ce fut plutôt facile. Ce lundi, en huitièmes de finale du tournoi de Roland-Garros, l'Argentin Juan Martin del Potro, 6eme joueur mondial et tête de série n°5, a tranquillement éliminé l'Américain John Isner, 10eme joueur mondial et tête de série n°9, en trois manches (6-4, 6-4, 6-4) et 2h01 de jeu. Si ces trois sets se sont donc terminés sur le même score, le vainqueur du jour a eu besoin de seulement un break par manche pour prendre le dessus sur son adversaire. Dans la première comme dans la deuxième, il l'a fait à 3-4 et a conclu sur sa première possibilité. Enfin, dans la troisième et dernière, le break est intervenu plus tôt, à 1-2, et si Juan Martin del Potro aurait pu gagner 6-3, il a donc finalement remporté ce set 6-4, au bout de sa troisième balle de match. De son côté, John Isner n'a jamais réussi à prendre le service de son adversaire, malgré pourtant deux balles de break. En quarts de finale, l'Argentin affrontera le Croate Marin Cilic.

Schwartzman renversant face à Anderson


33 centimètres, telle est la différence entre la taille de Kevin Anderson (2,03m) et celle de Diego Schwartzman (1,70m). Et même si elle semblait équilibrée sur le papier, cette affiche a effectivement longtemps ressemblé à un duel entre David et Goliath. Très bien entré dans son match, le Sud-Africain a déroulé au cours de deux premiers sets à sens unique. Acculé en fond de court, l'Argentin était était incapable de relever la tête sous les coups de boutoir assénés par son adversaire. Le douzième joueur mondial a même dû attendre le début de la deuxième manche pour remporter son premier jeu de service. Impressionnant pendant plus d'une heure, le finaliste de l'US Open 2017 paraissait se diriger tout droit vers une qualification paisible pour les quarts. Mais le géant de 32 ans a flanché au moment de conclure, perdant sa mise en jeu alors qu'il servait pour le match. Bis repetita dans le quatrième set, lors duquel Anderson était en position favorable avant de perdre ses moyens et d'empiler les fautes directes durant le tie-break. Le numéro 7 au classement ATP a ensuite accusé le coup et Schwartzman, forcément requinqué par le scénario de cette confrontation, en a profité pour s'imposer après presque quatre heures de jeu (1-6, 2-6, 7-5, 7-6 [0], 6-2). Pour la première fois de sa carrière, le natif de Buenos Aires remporte un match en cinq sets après avoir été mené de deux manches.

ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 18 232 000 €)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Quarts de finale
Nadal (ESP, n°1) - Schwartzman (ARG, n°11)
Cilic (CRO, n°3) - Del Potro (ARG, n°5)
Cecchinato (ITA) - Djokovic (SRB, n°20)
Thiem (AUT, n°7) - A.Zverev (ALL, n°2)

8emes de finale
Nadal (ESP, n°1) bat Marterer (ALL) : 6-3, 6-2, 7-6 (4)
Schwartzman (ARG, n°11) bat Anderson (AFS, n°6) : 1-6, 2-6, 7-5, 7-6 (0), 6-2
Cilic (CRO, n°3) bat Fognini (ITA, n°18) : 6-4, 6-1, 3-6, 6-7 (4), 6-3
Del Potro (ARG, n°5) bat Isner (USA, n°9) : 6-4, 6-4, 6-4

Cecchinato (ITA) bat Goffin (BEL, n°8) : 7-5, 4-6, 6-0, 6-3
Djokovic (SRB, n°20) bat Verdasco (ESP, n°30) : 6-3, 6-4, 6-2
Thiem (AUT, n°7) bat Nishikori (JAP, n°19) : 6-2, 6-0, 5-7, 6-4
A.Zverev (ALL, n°2) bat Khachanov (RUS) : 4-6, 7-6, 2-6, 6-3, 6-3

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.