Roland-Garros (H) : Gasquet impuissant face à un Sinner taille patron

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le mercredi 29 mai 2024 à 23h58

Richard Gasquet s'est battu avec ses armes, mais cela n'a pas suffi contre le n°2 mondial, Jannik Sinner, au second tour de Roland-Garros. Impressionnant malgré une gêne physique, l'Italien rallie le troisième tour contrairement à l'année dernière tandis que le Bitérrois pourrait bien avoir disputé son dernier match à la Porte d'Auteuil.

En cette journée pluvieuse marquée par de nombreux reports de matchs, le public du court Philippe-Chatrier de Roland-Garros a néanmoins eu le privilège d'assister à une belle affiche du second tour ce mercredi. Vainqueur de l'Open d'Australie en début d'année, Jannik Sinner porte l'étiquette de favori cette année dans le tournoi du Grand Chelem français. Un statut assumé en dépit de l'appui du public parisien pour Richard Gasquet. Un soutien indéfectible poussant le Français à plusieurs fulgurances. Cependant, au bout du compte, ses quinze années d'écart avec le nouveau golden boy du tennis mondial et leurs 122 places d'écart à l'ATP ont pesé lourd dans la balance. Le Bitérrois s'est néanmoins battu et a fait vibrer les spectateurs.

Par sa classe légendaire en revers. Mais aussi par ses deux sauvetages sur balle de set avant de craquer sur le service de l'Italien (6-4). Ou encore par son break pour égaliser à 2-2 dans la troisième manche. Mais cet espoir de rivaliser avec l'actuel n°2 mondial s'est avéré éphémère car il a dans la foulée reperdu sa mise en jeu, déroulant le tapis rouge à Jannik Sinner qui a conclu l'affaire en toute logique au bout de 2h16 de match (6-4, 6-2, 6-4). Grâce entre autres à son 77% de premières balles au service, ses 8 aces et ses 38 coups gagnants. Apparaissant en difficulté et boitant bas dans le troisième set, touché à la hanche, Jannik Sinner a bluffé tout le monde lorsqu'il a été en mesure de placer un ultime coup de rein pour achever les débats une vingtaine de minutes plus tard. Et la probable dernière de Richard Gasquet, 37 ans, à Roland-Garros.

Contrairement à l'année passée, éliminé au second tour, le Transalpin sera au rendez-vous du troisième tour. Il y croisera le fer avec le Russe Pavel Kotov ou le Suisse Stan Wawrinka. Le Russe Andrey Rublev a de son côté disposé plus tôt dans la journée de l'Espagnol Pedro Martinez (6-3, 6-4, 6-3). Le récent lauréat du Masters 1000 de Madrid observera ce jeudi, si la météo le permet, le duel entre l'Italien Matteo Arnaldi et le Français Alexandre Muller pour connaître l'identité de son futur adversaire au troisième tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.