Roland-Garros : Garcia et Mladenovic se croisent et... ne se regardent même pas

Roland-Garros : Garcia et Mladenovic se croisent et... ne se regardent même pas©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 24 mai 2018 à 15h44

Programmées à la suite sur le planning des entraînements, ce jeudi sur le court Philippe-Chatrier, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ne se sont pas adressé le moindre regard dans une ambiance des plus glaciales.

Il fut un temps où Caroline Garcia et Kristina Mladenovic étaient amies, mais ce temps est bel et bien révolu. La preuve encore ce jeudi à Roland-Garros. Baigné par le soleil depuis le début de la journée, le court Philippe-Chatrier a même basculé dans une ambiance glaciale lorsque Mladenovic, accompagnée de son clan, a pénétré dans le stade tandis que Garcia, et là aussi son clan, s'y trouvait toujours. En froid depuis deux ans et une sombre histoire de SMS (Garcia aurait envoyé un message pour annoncer à Mladenovic qu'elle ne voulait plus jouer le double à ses côtés, ce que n'aurait pas du tout apprécié l'actuelle petite amie de Dominic Thiem), les deux joueuses françaises se sont retrouvées à quelques mètres l'une de l'autre sans même s'adresser un regard ni se dire un semblant de bonjour. Idem pour les deux clans.



S'appliquant à tourner le dos pendant ces quelques minutes aux allures d'éternité à son ancienne partenaire de double et coéquipière en équipe de France de Fed Cup, Mladenovic a sorti les affaires de son sac pour s'entraîner comme si elle était seule sur le court, Garcia adoptant le même procédé pour ranger les siennes dans un silence étonnant, avant de quitter les lieux. Hasard du planning d'entraînement : « Kiki » et « Caro » avaient été programmées l'une après l'autre sur le central. Soit le seul moyen pour la Nordiste et la Lyonnaise de se retrouver au même moment au même endroit. Car depuis qu'elles ne se parlent plus, les deux Françaises ont toujours bien fait attention à ne pas se croiser. Avant jeudi et ce hasard ayant programmé Mladenovic juste après Garcia contre leur gré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU