Roland-Garros (F) : Halep renverse Stephens et remporte son premier tournoi du Grand Chelem

Roland-Garros (F) : Halep renverse Stephens et remporte son premier tournoi du Grand Chelem©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 09 juin 2018 à 17h14

La troisième a été la bonne pour Simona Halep. Battue lors de ses deux finales précédentes Porte d'Auteuil (défaite en trois sets les deux fois, face à Maria Sharapova et Jelena Ostapenko), la Roumaine a inscrit pour la première fois son nom au palmarès de Roland-Garros, ce samedi après-midi en s'imposant en trois sets sur le court Philippe-Chatrier face à Sloane Stephens (3-6, 6-4, 6-1, 2h03).

Halep brise du même coup la malédiction qui lui collait à la peau depuis le début de sa carrière dans les finales en Grand Chelem, puisqu'elle s'était également inclinée en début d'année à Melbourne lors de l'Open d'Australie (face à Caroline Wozniacki, encore en trois sets), remettant une fois de plus à plus tard son premier succès dans un Majeur. Une consécration qui est donc intervenue ce samedi 9 juin 2018 pour Halep, enfin récompensée de ses efforts et de sa progression. Face à une Stephens passée tout près de l'élimination au troisième tour face à l'Italienne Camila Giorgi, la Roumaine semblait pourtant partie de nouveau pour une désillusion. Avant que la finaliste malheureuse des éditions 2014 et 2017 ne sonne la révolte, l'Américaine a en effet mené 6-3, 2-0. Mais cette Stephens qui n'avait encore jamais perdu la moindre finale avant samedi (sept matchs, sept victoires) a connu une baisse de régime fatale en milieu de deuxième set.

Halep, quarante ans après Ruzici

Peut-être émoussée par ses gros efforts de la première manche, la numéro 10 au classement WTA a accusé le coup physiquement. Et comme la fringale de la lauréate du dernier US Open a coïncidé avec le réveil de son adversaire, le scénario s'est complètement inversé, Halep égalisant tout d'abord à un set partout, avant de s'offrir un cavalier seul dans une troisième manche presque parfaite de la part de la protégée de Daren Cahill. Stephens éteinte, la Roumaine a fait le break d'entrée dans la dernière manche, confirmant son break sur son service pour prendre le large (3-0). Le spectre de la finale de l'an dernier, qui avait vu Halep mener déjà 3-0, balle de 4-0 face à Ostapenko, avant de se faire renverser par la jeune Lettone rejaillissait alors. Mais cette fois, pas de mauvaise surprise pour la petite amie du footballeur américain Jozy Altidore, présent samedi dans les tribunes. Impossible à déborder dans cette fin de match et impériale au service (elle a même réussi un ace dans le dernier jeu), la patronne du circuit féminin n'a pas vacillé. Sans une ultime réaction désespérée de Stephens, elle aurait même bouclé cette finale sur un cinglant 6-0. Vainqueur 6-1 finalement, Simona Halep n'a évidemment pas fait la difficile. Et quarante après le succès de sa compatriote Virginia Ruzici, elle devient donc la deuxième joueuse roumaine à soulever un trophée en Grand Chelem. Inoubliable.

ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 17 307 212 €)
Tenante du titre : Jelena Ostapenko (LET)

Finale
Halep (ROU, n°1) bat Stephens (USA, n°10) : 3-6, 6-4, 6-1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.