Roland Garros - A.Zverev : " Je ne voulais pas abandonner "

Roland Garros - A.Zverev : " Je ne voulais pas abandonner "©Media365

Yannis Dakik, publié le mardi 05 juin 2018 à 21h27

Touché à la cuisse gauche lors de son match face à Dominic Thiem, perdu ce mardi en trois sets, Alexander Zverev a révélé avoir songé à abandonner durant son quart de finale.

Alexander Zverev avait sûrement rêvé mieux pour son premier quart de finale en Grand Chelem. Blessé à la cuisse gauche lors de sa défaite face à Dominic Thiem, l'Allemand a révélé qu'il avait songé à l'abandon. « J'y ai pensé mais je ne voulais pas abandonner pour la première de ma carrière en quarts de finale de Grand Chelem » a déclaré Zverev après son match dans des propos rapportés par L'Equipe. Je savais que j'allais perdre ce match. Il n'y avait aucun doute. Je pouvais à peine bouger, je ne pouvais pas servir, je ne pouvais rien faire. Mais je voulais finir le match. Dominic mérite sa place en demies. » Interrogé sur la nature de sa blessure, le n°3 mondial a affirmé qu'il ne savait pas encore de quoi il s'agissait. « Je ne sais pas ce que j'ai, c'est très frais. Je vais passer une IRM mais quand le problème est musculaire, il faut attendre pour voir quelque chose. Là je vais rentrer à la maison, ne rien faire et voir ce que c'est ».

Zverev : « C'est du positif »


Quant à son parcours, le n°3 mondial reste satisfait, lui qui a disputé son premier quart de finale en Grand Chelem. « J'ai joué trois matches en cinq sets de rang, mon premier quart de finale, c'est du positif, a affirmé Zverev. Il y avait beaucoup de discussions autour du fait que je ne pouvais pas jouer cinq sets ou de longs matches. Je pense que j'ai montré que je pouvais le faire. Je pense qu'on peut arrêter d'en parler désormais. En général, cette saison sur terre a été positive. Je n'ai perdu que trois matches et seulement contre de gros joueurs. Et j'ai gagné deux tournois, fait deux finales en Masters 1000. Je pense que si je récupère bien, je vais aussi pouvoir faire une bonne saison sur herbe ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.