Qualifications : La pluie a retardé le début de la dernière journée

Qualifications : La pluie a retardé le début de la dernière journée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 20 mai 2022 à 12h22

En raison de la pluie, tombée abondamment sur Paris depuis vendredi matin, les matchs de la 5eme et dernière journée de qualifications ont débuté plus tard que prévu à Roland-Garros. Océane Babel et Geoffrey Blancaneaux, qui constituent les dernières chances françaises, ont dû notamment prendre leur mal en patience.


C'était trop beau pour que ça dure, et la pluie fait déjà des siennes Porte d'Auteuil. Ainsi, si les qualifications de Roland-Garros, débutées lundi dernier, avaient été baignées par le soleil jusqu'à maintenant, avec même parfois des pointes de chaleur anormales pour la période, la météo a décidé de se montrer beaucoup plus capricieuse en cette fin de semaine, et ce à deux jours du coup d'envoi du tournoi dont les tableaux sont connus depuis jeudi soir et le traditionnel tirage au sort. Au lendemain de ce tirage, les qualifications auraient dû se poursuivre tout à fait normalement, avec au programme la cinquième et dernière journée. Les matchs étaient programmés à 10h00 en ce qui concerne la première rotation. Ils ont été lancés plus tard que prévu plus de deux heures de retard pour les premiers au menu). La faute à la pluie qui est tombée sur Paris et en particulier sur Boulogne-Billancourt depuis le début de la matinée. Des précipitations qui avaient obligé l'organisation à demander à ce que les courts soient bâchés.

Babel et Blancaneaux, seuls rescapés français, au programme



Les premiers joueurs et premières joueuses qui devaient se présenter sur les courts vendredi avant les autres joueurs encore en lice en ont donc été quitte pour prendre leur mal en patience en attendant que la pluie laisse enfin tranquille la programmation du jour. Océane Babel en faisait partie. Seule Française encore dans le coup pour rejoindre le grand tableau, la jeune Parisienne de 18 ans doit s'offrir un nouvel exploit, face à la Russe Oksana Selekhmetova, 198eme au classement, pour pouvoir disputer le 1er tour Porte d'Auteuil de nouveau (désormais 654eme au classement, Babel s'était inclinée en deux sets contre Elina Svitolina l'année dernière, pour sa première participation). Geoffrey Blancaneaux, chez les hommes, est l'autre rescapé tricolore de ces qualifications. Programmé en troisième rotation contre l'Allemand Daniel Masur, il entrera lui aussi sur le court plus tard que prévu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.