Privé de Roland-Garros, Verdasco est en colère

Privé de Roland-Garros, Verdasco est en colère©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 26 septembre 2020 à 09h48

Fernando Verdasco (36 ans, 58eme) a fait part de sa colère envers les organisateurs de Roland-Garros, qui l'ont empêché de faire un deuxième test covid-19, alors que le premier était positif... mais qu'il avait déjà eu le coronavirus en août.

Présent sans discontinuer dans le tableau de Roland-Garros depuis 2004, Fernando Verdasco sera absent cette année. L'Espagnol de 36 ans (58eme mondial), qui a disputé à sept reprises les huitièmes de finale Porte d'Auteuil, a été privé de tournoi par les organisateurs en raison d'un test positif au covid-19. Il s'en est expliqué dans une longue lettre publiée sur ses réseaux sociaux et accompagné d'un émoticône « cœur brisé » :

« Cette année je ne serai pas en mesure de participer à Roland-Garros, à mon grand regret, et je ressens une frustration totale, écrit Verdasco. En août, j'ai eu le covid-19, mais de façon asymptomatique. J'ai suivi le protocole de quarantaine puis j'ai repris mes habitudes après avoir été testé négatif deux fois d'affilée au test PCR. Depuis, j'ai passé de multiples tests PCR, à chaque fois négatifs, y compris celui réalisé au Masters 1000 de Rome. J'ai encore été testé négatif il y a quelques jours avant d'aller à Hambourg, bien que je n'y ai finalement pas joué. C'était une décision professionnelle afin de mieux me préparer pour Roland-Garros. Mon équipe et ma famille sont arrivés mardi à Paris, et nous avons fait un nouveau test PCR. Tout le monde était négatif, sauf moi. J'ai expliqué ma situation pour essayer d'avoir un nouveau test, notamment en raison de ce qu'il s'est déjà passé avec d'autres joueurs. L'organisation de Roland-Garros a refusé de faire un autre test, même en prenant en compte ces circonstances et qu'il y avait assez de jours pour faire le test avant le tirage au sort. Malgré tout, j'ai été disqualifié. Hier (jeudi) j'ai passé deux tests PCR et un test sanguin de ma propre initiative, dans différents centres de tests, pour avoir plus de garanties, et le résultat était NEGATIF pour chacun d'entre eux. Cela pourrait arriver à n'importe quel joueur ou à son équipe, et à mon avis, on devrait au moins avoir la garantie de faire d'autres tests pour éviter une disqualification directe injuste et pour donner de la sécurité aux joueurs. S'il y avait encore assez de temps pour faire les tests, notre requête n'aurait pas dû être annulée. Je veux communiquer ma colère et ma frustration à l'organisation de Roland-Garros, pour m'avoir empêché de participer à cet événement important, sans même me donner l'opportunité de faire un autre test avec un nouvel échantillon pour confirmer que le résultat du premier pouvait être une erreur."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.