Premier titre du Grand Chelem en simple pour Barbora Krejcikova !

Premier titre du Grand Chelem en simple pour Barbora Krejcikova !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 12 juin 2021 à 17h15

Pour sa première finale en simple en Grand Chelem, Barbora Krejcikova a su prendre le meilleur en trois manches sur Anastasia Pavlyuchenkova pour remporter les Internationaux de France.



Après deux titres en double et trois en double mixte, Barbora Krejcikova a bouclé la boucle. Celle qui, avant cette quinzaine parisienne, n'avait remporté qu'un seul titre en simple sur le circuit WTA, à Strasbourg la semaine précédant les Internationaux de France, a ajouté son nom au palmarès de Roland-Garros à l'issue d'une finale parfois déroutante face à Anastasia Pavlyuchenkova. En effet, ce duel a débuté par un break pour la Russe mais, malgré cet avantage, la 32eme joueuse mondiale n'a pas donné tous les gages de sérénité pour, elle-aussi, sa première finale en Grand Chelem. Plus en capacité de mettre en difficulté son adversaire au service, la tête de série numéro 31 s'est montré friable sur sa mise en jeu, la concédant trois fois consécutivement. Le résultat a été une série de six jeux remportés consécutivement par Barbora Krejcikova et une première manche bouclée en 32 minutes. Dos au mur, Anastasia Pavlyuchenkova se devait de réagir et n'a pas manqué le coche.

Malgré une alerte, Pavlyuchenkova n'a pas abdiqué

Face à une adversaire plus nerveuse et moins précise dans ses coups, la Russe a rapidement mené trois jeux à rien. Un avantage que la 32eme mondiale a poussé un peu plus loin avec un double break pour mener cinq jeux à un. Toutefois, au moment de servir pour revenir à une manche partout dans cette finale, Anastasia Pavlyuchenkova a tremblé. Manquant une balle de set, la Russe a alors vu un de ses deux breaks d'avance s'effacer. C'est à ce moment que cette dernière a connu une alerte au niveau de sa cuisse gauche qui a nécessité une longue intervention du service médical pour placer un strapping. Pas déconcentrée par cet incident, Anastasia Pavlyuchenkova est finalement allée chercher le set sur l'engagement de Barbora Krejcikova. La Tchèque, après avoir digéré cette deuxième manche manquée, a repris ses esprits et, à sa première occasion, est allé prendre le service de son adversaire. Mais la Russe a eu du répondant pour recoller immédiatement à deux jeux partout.

Krejcikova sacrée et sur la route d'un doublé

Mais c'est bien la 33eme mondiale qui a fini par avoir le dernier mot dans cette finale. Sur un jeu blanc, dans le toujours crucial septième jeu, Barbora Krejcikova a une nouvelle fois fait le break avant d'obtenir deux balles de match sur l'engagement d'Anastasia Pavlyuchenkova. Cette dernière a répondu au défi et tenu son service mais n'a pas pu éviter ce qui apparaissait inéluctable. Faisant fi d'une nervosité normale dans une telle circonstance, Barbora Krejcikova a converti sa quatrième balle de match pour s'imposer (6-1, 2-6, 6-4 en 1h58') et devenir la première Tchèque à remporter les Internationaux de France depuis Hana Mandlikova en 1981. Finaliste du double ce dimanche, elle pourrait également devenir la première à faire le doublé à Roland-Garros depuis Mary Pierce en 2000. 33eme mondiale à l'entame du tournoi, Barbora Krejcikova devrait forcer la porte du Top 15 du classement WTA ce lundi, doublant par la même occasion son adversaire du jour, qui sera 19eme dans la hiérarchie mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.