Paire au bout de la nuit, Mahut et Moutet créent l'exploit, Tsonga et Gasquet éliminés

Paire au bout de la nuit, Mahut et Moutet créent l'exploit, Tsonga et Gasquet éliminés©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 29 mai 2019 à 21h10

Corentin Moutet s'est qualifié mercredi pour le troisième tour de Roland-Garros en s'offrant en quatre sets (6-3, 6-1, 2-6, 7-5) le 23eme joueur mondial Guido Pella. Mais il ne sera pas opposé à Richard Gasquet, tombé en quatre sets face à Juan Londero. C'est fini également pour Jo-Wilfried Tsonga, battu en quatre sets par Kei Nishikori. L'autre exploit du jour côté français est venu de Nicolas Mahut, qui a battu en trois sets Philipp Kohlschreiber. Juste avant la tombée de la nuit, Benoit Paire a éliminé Pierre-Hugues Herbert en cinq sets.


Pas de miracle pour Tsonga

Opposé pour la neuvième fois de sa carrière à Kei Nishikori (7eme), Jo-Wilfried Tsonga (82eme) n'est pas parvenu à décrocher une quatrième victoire, malgré le gain du premier set. Il s'est incliné 4-6, 6-4, 6-4, 6-4 après un combat de 3h01. Breaké à 3-3 dans la première manche, Tsonga avait profité de la fébrilité mentale du Japonais pour enchaîner trois jeux de suite et arracher le set. Mais il a perdu les trois suivants, en se faisant breaker d'entrée de deuxième set, puis en se faisant débreaker à 2-0 puis breaker à 4-4 dans le troisième. Et à l'instar de Gasquet quelques minutes avant lui, il avait le break d'avance dans la quatrième manche, mais a ensuite perdu deux jeux de service, et donc le match. Nishikori défiera au troisième tour la tête de série n°31, le Serbe Laslo Djere, qui s'est débarrassé de l'Australien invité par les organisateurs Alexei Popyrin (6-4, 7-6, 6-4 en 2h15) sans jamais avoir été breaké malgré six occasions pour son adversaire.


On n'arrête plus Mahut !

Et de deux exploits pour Nicolas Mahut ! Héroïque dimanche contre Marco Cecchinnato, le demi-finaliste de l'an dernier, qu'il a éliminé en cinq sets, l'Angevin de 37 ans a été magnifique ce mercredi pour éliminer Philipp Kohlschreiber, 54eme mondial, en trois sets et 2h00 de jeu : 6-3, 6-3, 6-3. Pour son 17eme Roland-Garros, Mahut (252eme) s'offre seulement pour la troisième fois de sa carrière une qualification pour le troisième tour (après 2012 et 2015), après un match quasi-parfait. Pourtant loin d'être un spécialiste de la terre battue, il a parfaitement géré cette rencontre, en se montrant efficace sur les balles de break, avec quatre sur cinq converties. Il a breaké à 3-2 pour remporter la première manche (tout en sauvant deux balles de débreak), puis à 2-2 et 5-3 pour gagner la deuxième (aucune balle de break à sauver). La troisième a été légèrement différente, avec un Mahut qui s'est envolé pour mener 5-1, avant de se faire rattraper par la pression au moment de servir pour le match (5-3). Mais il n'a pas laissé passé sa deuxième occasion, pour signer cette très belle victoire. Les larmes aux yeux, Mahut a de nouveau pu prendre son fils Natanel dans ses bras. Le doyen du tennis français, qui va retrouver le Top 200, est toujours dans le tableau, où il défiera un Argentin (Mayer ou Schwartzman, qui ont été interrompus par la nuit dans le quatrième set) au tour suivant ! Pour un nouvel exploit ?


Paire au bout de lui-même

Roland-Garros est le seul tournoi du Grand Chelem qui a conservé la règle des deux jeux d'écart au cinquième set, et Pierre-Hugues Herbert va peut-être regretter qu'un tie-break n'ait pas été adopté, comme à Melbourne, Londres ou New York. L'Alsacien s'est en effet incliné 11-9 dans la dernière manche face à son compatriote Benoit Paire après un match à rebondissements qui aura duré 4h32 : 6-2, 6-2, 5-7, 6-7, 11-9. Touché à la cuisse droite, Herbert, qui avait déjà joué cinq sets lors de son premier tour, a semblé à deux doigts de l'abandon au troisième set, alors que Paire déroulait. Dans les deux premières manches, l'Avignonais avait en effet breaké à chaque fois à 0-0 et 2-0 pour mener deux sets à zéro. Il a enchaîné en menant 3-1 dans la troisième manche, face à un Herbert à bout de souffle. Et pourtant, le 43eme joueur mondial est allé chercher au plus profond de lui-même, pour d'abord débreaker (4-4), prendre le service de Paire alors qu'il servait pour le match à 5-4, avant de le breaker blanc pour revenir à deux manches à une. Paire, énervé contre le retard pris par le cordeur pour s'occuper de sa raquette, pensait de nouveau avoir fait le plus dur en menant 4-2 dans le quatrième set, mais Herbert, en net regain de forme, est revenu à 5-5. L'Alsacien a sauvé une première balle de match à 6-5 dans le tie-break, avant de gagner trois jeux de suite et donc égaliser à deux manches partout. Tout s'est donc joué dans le cinquième set, où les deux joueurs ont eu du mal à garder leur mise en jeu (quatre breaks jusqu'à 3-3), et alors que la nuit tombait et qu'il ne restait plus qu'environ quinze minutes de jeu possible ce mercredi, Paire a réussi le break décisif à 10-9 pour remporter ce match qu'il ne risque pas d'oublier de sitôt. La belle accolade entre les deux joueurs de Coupe Davis a ravi les spectateurs du court Suzanne-Lenglen restés en nombre. Il fallait bien un vainqueur lors de ce deuxième tour franco-français, et c'est donc Benoit Paire (15 aces, 13 doubles-fautes, 6 balles de break converties sur 20) qui défiera vendredi Pablo Carreño-Busta, qui était sans doute rentré depuis longtemps à son hôtel au moment de la victoire de l'Avignonais, lui qui avait dominé 6-3, 6-1, 6-1 en 1h53 l'Australien Alex De Minaur en fin d'après-midi



ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 21 330 500€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Laaksonen (SUI, LL)
Caruso (ITA, Q) - Simon (FRA, n° 26)
Struff (ALL) - Albot (MDA)
Harris (AFS) - Coric (CRO, n°13)

Fognini (ITA, n°9) - Delbonis (ARG)
Fritz (USA) - Bautista Agut (ESP, n°18)
Lajovic (SER, n°30) - Benchetrit (FRA, Q)
M.Ymer (SUE, Q) - A.Zverev (ALL, n°5)

Thiem (AUT, n°4) - Bublik (KAZ)
Cuevas (URU) - Edmund (GBR, n°28)
Verdasco (ESP, n°23) - Hoang (FRA, WC)
Mannarino (FRA) - Monfils (FRA, n°14)

Khachanov (RUS, n°10) - Barrère (FRA, WC)
Klizan (SLQ) - Pouille (FRA, n°22)
Thompson (AUS) - Karlovic (CRO)
Nishioka (JAP) - Del Potro (ARG, n°8)

Tsitsipas (GRE, n°6) bat Dellien (BOL) : 4-6, 6-0, 6-3, 7-5
Krajinovic (SER) bat Carballes Baena (ESP) : 6-4, 6-4, 6-7 (1), 3-6, 8-6
Wawrinka (SUI, n°24) bat Garin (CHI) : 6-1, 6-4, 6-0
Dimitrov (BUL) bat Cilic (CRO, n°11) : 6-7 (3), 6-4, 4-6, 7-6 (2), 6-3

Mahut (FRA, WC) bat Kohlschreiber (ALL) : 6-3, 6-3, 6-3
Mayer (ARG) - Schwartzman (ARG, n°17) : match interrompu par la nuit à 4-6, 6-3, 6-4, 3-3
Ruud (NOR) bat Berrettini (ITA, n°29) : 6-4, 7-5, 6-3
Federer (SUI, n°3) bat Otte (ALL, LL) : 6-4, 6-3, 6-4

Nishikori (JAP, n°7) bat Tsonga (FRA) : 4-6, 6-4, 6-4, 6-4
Djere (SER, n°31) bat Popyrin (AUS, WC) : 6-4, 7-6 (4), 6-4
Carreño Busta (ESP) bat De Minaur (AUS, n°21) : 6-3, 6-1, 6-1
Paire (FRA) bat Herbert (FRA) : 6-2, 6-2, 5-7, 6-7 (6), 11-9

Londero (ARG) bat Gasquet (FRA) : 6-2, 3-6, 6-3, 6-4
Moutet (FRA, WC) bat Pella (ARG, n°19) : 6-3, 6-1, 2-6, 7-5
Goffin (BEL, n°27) bat Kecmanovic (SER) : 6-2, 6-4, 6-3
Nadal (ESP, n°2) bat Maden (ALL, Q) : 6-1, 6-2, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.