Monfils s'est fait très peur

Monfils s'est fait très peur©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 24 septembre 2020 à 10h36

Lors d'une séance d'entraînement avant Roland-Garros, Gaël Monfils s'est tordu la cheville droite, mercredi.



Le coup d'envoi de Roland-Garros, c'est pour dimanche. Une édition 2020 retardée de plusieurs mois qui sera très particulière et se disputera dans des conditions très spéciales en raison de la situation sanitaire et de la pandémie de coronavirus qui sévit malheureusement depuis plusieurs mois et dont la propagation semble repartir sérieusement. Gaël Monfils devrait être présent pour tenter d'aller le plus loin possible.

Demi-finaliste en 2008 et quart de finaliste à trois reprises en 2009, 2011 et 2014 sur la terre ocre à Paris, le Français ne s'avance pourtant pas dans une forme resplendissante. Le numéro 9 mondial au classement ATP a fait l'impasse sur la tournée américaine sur dur et déclaré forfait pour l'US Open, préférant se préparer en Europe sur terre battue, au côté notamment de sa compagne ukrainienne Elina Svitolina. Puis, il a repris la compétition officielle. Sans briller. Il a été éjecté dès son entrée en lice au Masters 1000 de Rome par l'Allemand Dominik Koepfer en deux sets secs (6-2, 6-4). Avant de subir le même sort cette semaine à Hambourg. Tête de série numéro 3, Gaël Monfils s'est fait sortir au premier tour par un autre Allemand, Yannick Hanfmann (103eme), en deux manches (6-4, 6-3).

Plus de peur que de mal pour Monfils


Reparti depuis à l'entraînement avant de débarquer à Paris, le joueur de 34 ans s'est fait une grosse frayeur, mercredi. Tandis qu'il diffusait en direct sur sa chaîne Twitch sa séance d'entraînement à Nyon, Monfils s'est bloqué la cheville droite en tentant d'aller chercher une amortie près du filet sur sa droite. Son articulation est restée plantée dans la terre battue puis a tourné, entraînant la chute du Français. Plus de peur que de mal finalement pour l'ancien numéro 6 mondial qui a pu achever sa séance mais une belle frayeur à quelques jours du Grand Chelem français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.