Monfils dans le flou total

Monfils dans le flou total©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le lundi 28 septembre 2020 à 13h57

Gael Monfils débute Roland-Garros lundi. Ironie du sort, le n°1 français jouera juste après sa compagne, Elina Svitolina, en troisième rencontre sur le court Suzanne-Lenglen. Son état de forme est plus que douteux.



Que nous offrira Gael Monfils lundi, pour son entrée en lice à Roland-Garros ? Le n°1 français n'incite pas à l'optimisme, après ses deux éliminations au premier tour à Rome et Hambourg, contre Dominik Koepfer (6-2, 6-4) puis Yannick Hanfmann (6-4, 6-3). "J'ai très mal joué, ça va forcément être compliqué ! La situation n'est pas facile, mais pas désespérée. J'ai un ou deux jours d'entraînement, je vais faire avec, en espérant me sentir de mieux en mieux. On a beau travailler et s'entraîner, parfois ça ne veut pas, mais l'entraînement paie forcément à un moment. Je vais prendre ce match beaucoup plus cool et détaché, parce que j'ai voulu revenir trop vite. Il ne faut jamais oublier qu'après un long arrêt, il faut quasiment autant de temps pour se remettre vraiment à 100%."

"Il va falloir aller chercher le spectacle"

La cool attitude de "Monf" suffira-t-elle alors, dans un premier temps, à lui permettre de passer l'écueil Alexander Bublik pour lancer son tournoi ? Il décrocherait alors sa première victoire depuis le mois de février, à l'image de Benoit Paire qui a prouvé dimanche que c'était possible. Mais là où ce dernier a pu profiter de la relative faiblesse de son adversaire Kwon Soonwoo, le facétieux Bublik est loin d'être le sparring-partner idéal pour Gael Monfils, lui qui vient notamment de coller un 6-4, 6-2 à Félix Auger-Aliassime à Hambourg.



Le neuvième joueur mondial devra aussi faire sans le public, qui le galvanise contrairement à tant d'autres joueurs français paralysés à Paris : "Je suis triste, les stades sont vides. Il va falloir aller chercher le spectacle. On va faire avec les moyens du bord, ça va forcément faire bizarre. J'espère m'adapter au plus vite, pour le moment je n'ai pas su. Ce ne sera pas le Roland-Garros dont je rêve, celui avec une ambiance de dingue et avec une grosse magie... C'est toujours mon tournoi préféré, mais d'une façon différente."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.