Medvedev, Tsitsipas, Zverev et Fognini qualifiés, Bautista Agut et Khachanov au tapis, Garin s'est fait peur

Medvedev, Tsitsipas, Zverev et Fognini qualifiés, Bautista Agut et Khachanov au tapis, Garin s'est fait peur©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 02 juin 2021 à 23h39

Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev, Casper Ruud, Fabio Fognini ou encore John Isner se sont qualifiés pour le troisième tour de Roland-Garros. En revanche, c'est déjà fini pour Roberto Bautista Agut, éliminé par le Suisse Laaksonen, et pour Karen Khachanov, tombé face à Kei Nishikori. Cristian Garin, de son côté, s'est imposé 8-6 au cinquième set.



Il n'avait encore jamais gagné un match à Roland-Garros, en voilà deux gagnés en trois jours ! Daniil Medvedev, le n°2 mondial, sera bien au rendez-vous du troisième tour, après sa victoire en quatre sets et 2h20 sur Tommy Paul, 52eme et vainqueur de Roland-Garros juniors en 2015 : 3-6, 6-1, 6-4, 6-3. Le Russe n'a pas été exceptionnel mais a assuré l'essentiel, parvenant à remporter les trois dernières manches après avoir perdu la première. Auteur de 30 coups gagnants pour 32 fautes directes, il a profité de la baisse physique du joueur américain au fil de la partie. Paul a remporté le premier set en breakant à 3-2, mais Medvedev n'a pas laissé le doute l'envahir, en gagnant le deuxième après des breaks à 1-0 et 4-1. Dans la troisième manche, Paul est revenu de 1-3 à 3-3, mais il a perdu son service sur le troisième jeu, et le set un peu plus tard. Medvedev a ensuite déroulé en début de quatrième set en menant 4-0, mais a peiné à conclure, avec deux breaks concédés à 4-1 et 5-2, mais son adversaire a perdu deux fois son service également et lui a offert la victoire sur un dernier break blanc à 5-3. Medvedev aura droit à un troisième tour délicat contre le géant américain Reilly Opelka, tête de série n°32, qui a sorti Jaume Munar en quatre sets et 2h40 de jeu : 6-3, 6-2, 3-6, 7-5 grâce notamment à 18 aces et deux breaks concédés.

Zverev trace sa route

Alexander Zverev n'a pas été totalement serein mais a connu moins de difficultés. Poussé en cinq manches au premier tour par son compatriote Oscar Otte au premier tour de Roland-Garros, la tête de série numéro 6 a eu le dernier mot face à Roman Safiullin, issu des qualifications. Mais l'Allemand n'a toutefois pas été totalement serein. Manquant deux balles de break lors des trois premiers jeux, Alexander Zverev a ensuite dû en écarter une dans le sixième. Avec le break en poche pour servir pour remporter le premier set, l'Allemand a toutefois calé et laissé le Russe arracher le jeu décisif. Un tiebreak au terme duquel la tête de série numéro 6 a fait la différence mais un ascendant qui n'a pas duré très longtemps car, à sa première occasion, Roman Safiullin a fait le break à l'entame du deuxième set pour mener trois jeux à un. Piqué au vif, Alexander Zverev a alors réagi, alignant cinq jeux consécutifs pour recoller, prendre l'avantage puis mener deux manches à rien. Le troisième set a démarré comme le deuxième, avec le break sur un jeu blanc pour le 182eme joueur mondial. Toutefois, à sa première opportunité dans le septième jeu, l'Allemand est revenu à quatre jeux partout. Les deux joueurs ne parvenant pas à se départager, c'est un nouveau jeu décisif qui est venu faire la décision. Si Roman Safiullin a remporté le premier point sur son service, il s'est avéré que c'était son dernier dans cette rencontre. En effet, dans la foulée, Alexander Zverev a remporté le sept suivants pour mettre un terme à la rencontre (7-6, 6-3, 7-6 en 2h31'). Laslo Djere, renversant face à Miomir Kecmanovic (4-6, 4-6, 6-3, 6-2, 6-3 en 3h33'), croisera la route de l'Allemand au troisième tour des Internationaux de France.

Ruud sur sa lancée, Bautista Agut déjà éliminé

Après sa victoire au premier tour face à Benoît Paire, Casper Ruud ne s'arrête pas. Le Norvégien, tête de série numéro 15, s'est montré relativement expéditif face au Polonais Kamil Majchrzak. Un break dans le quatrième jeu aura suffi au 16eme joueur mondial pour faire la différence dans le premier set, malgré trois opportunités de double break dans le sixième jeu. Si les quatre premiers jeux de la deuxième manche ont vu les deux joueurs ne pas être inquiétés sur leur service, Casper Ruud a placé une accélération qui lui a permis de remporter cinq jeux de suite et, écartant en chemin deux balles de débreak, remporter de manière autoritaire le deuxième set. Un ascendant que le 16eme joueur mondial a confirmé en début de troisième manche pour mener trois jeux à rien mais, patiemment, Kamil Majchrzak a su effacer ses deux breaks de retard pour recoller à quatre jeux partout. C'est alors que Casper Ruud a haussé le ton pour conclure la rencontre (6-3, 6-2, 6-4 en 1h55'). Alejandro Davidovich Fokina ou Botic van de Zandschulp sera son adversaire au troisième tour de Roland-Garros. Par contre, Roberto Bautista Agut s'arrête là ! Tête de série numéro 11, l'Espagnol a chuté face au Suisse Henri Laaksonen, issu des qualifications. Le break dès le premier jeu a lancé le 150eme mondial qui a conclu la première manche sur le service de son adversaire. Vexé de cette entame manqué, Roberto Bautista Agut a aligné cinq jeux consécutifs pour égaliser de manière autoritaire à un set partout, convertissant ses deux balles de break en chemin. Toutefois, Henri Laaksonen, avec le break dès le deuxième jeu, est allé chercher le troisième set. Résistant à la charge de l'Espagnol, le Suisse n'a pas tremblé et valide son billet pour le troisième tour (6-3, 2-6, 6-3, 6-2 en 2h25'). Federico Delbonis, pour sa part, a dominé Pablo Andujar, tombeur de Dominic Thiem au premier tour, en cinq manches (4-6, 6-1, 3-6, 6-3, 6-2 en 3h20').

Fognini facile, Isner va défier Tsitsipas

L'Argentin sera opposé à la tête de série n°27, Fabio Fognini, qui a un peu galéré avant de dérouler face à Marton Fucsovics (44eme) : 7-6, 6-1, 6-2 en 2h19. L'Italien et le Hongrois se sont échangés deux fois leur service dans le premier set (1-0 et 1-1 puis 2-4 et 3-4) et ils se sont finalement départagés au tie-break, où Fognini l'a emporté 8-6. Il avait alors visiblement fait le plus dur, car ensuite, l'ancien vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo a déroulé, breakant d'entrée de deuxième manche (2-0), puis sauvant quatre balles de débreak (3-0) avant de breaker de nouveau pour mener 4-0. Il n'a ensuite plus perdu que neuf points sur son service jusqu'à la fin du match et n'a pas eu la moindre balle de break à défendre. Fognini mène 3-2 dans ses confrontations face à Delbonis, et l'avait notamment battu en quatre sets lors de Roland-Garros 2019. Dans le quart de tableau du bas, John Isner a été le premier à se qualifier pour le troisième tour, après son succès 7-6, 6-1, 7-6 en 2h14 contre Filip Krajinovic. Malgré le vent, le géant américain est parvenu à servir 23 aces (8 pour le Serbe) et il a sauvé les trois balles de break que s'est procuré son adversaire (toutes à 4-1 dans le deuxième set). Il a remporté le tie-break du premier set 8-6 en sauvant une balle de set à 6-5 et celui du troisième 6-4. Son adversaire au troisième tour sera Stefanos Tsitsipas, un match-piège pour le Grec. Le n°1 de la Race s'est débarrassé sans trop de problèmes de l'Espagnol Pedro Martinez (103) en trois sets : 6-3, 6-4, 6-3 en 2h29. Il n'a pas survolé la rencontre, loin de là, se faisant même breaker à quatre reprises, mais à chaque fois qu'il a perdu son service (à 2-2 dans le premier set, 0-1 dans le deuxième et 4-1 et 5-2 dans le troisième), il a débreaké dans la foulée, face à un Espagnol coriace mais loin d'être exceptionnel sur sa mise en jeu (7 doubles-fautes). Tsitsipas mène 3-2 dans ses confrontations avec Isner, mais les deux joueurs ne se sont jamais affrontés sur terre battue.

Nishikori s'offre Khachanov

Pour la première fois depuis l'US Open 2019, Kei Nishikori va disputer un troisième tour en Grand Chelem, grâce à sa victoire en cinq sets contre Karen Khachanov, tête de série n°23. Après avoir bataillé pendant 4h03 contre l'Italien Giannessi au premier tour, le Japonais, retombé à la 49eme place mondiale, a lutté pendant 3h57 pour se défaire du Russe sur le score de 4-6, 6-2, 2-6, 6-4, 6-4. Les deux joueurs se sont rendu coup pour coup, sans livrer le meilleur match de leur vie, à l'image du nombre de balles de break à défendre : 12 pour le Japonais, 19 pour le Russe. Khachanov, qui n'a jamais perdu aussi tôt à Roland-Garros, pourra avoir quelques regrets, car après avoir remporté le premier set en breakant à 2-2 et le troisième en breakant à 1-1 et 4-2 (il a perdu le deuxième en perdant son service à 2-1 et 5-2), il a mené 2-1 40-30 sur son service dans le quatrième. Mais Nishikori a égalisé à 2-2, puis a breaké de nouveau à 5-4 pour égaliser à deux manches partout. Dans le cinquième set, Khachanov s'est énervé et s'est ouvert le doigt en frappant fort contre sa raquette, mais il a tenu son service jusqu'à 5-4 en faveur du Japonais, qui l'a breaké blanc alors qu'on pensait s'acheminer vers un match de plus quatre heures. Le futur papa s'en sort sort donc une nouvelle fois en cinq sets, et il aura un coup à jouer contre Laaksonen.


Garin s'est fait peur

Tête de série n°22, Cristian Garin a eu toutes les peines du monde à se hisser au troisième tour ! Le Chilien a eu besoin de 4h18 de jeu pour se défaire de l'Américain Mackenzie McDonald, 119eme mondial, sur le score de 4-6, 4-6, 7-6, 6-3, 8-6. Mené deux sets à zéro, il a sauvé deux balles de match à 6-5 et 7-6 dans le tie-break du troisième set avant de le remporter 9-7. Il a ensuite assez facilement gagné le quatrième set, puis a sauvé trois balles de break à 4-4 dans le cinquième avant de se procurer une première balle de match à 6-5 et finalement l'emporter à 7-6. Le Chilien revient de loin, mais c'est bien lui qui affrontera son presque homonyme, Marcos Giron, pour une place en deuxième semaine.


(Avec A.S.)

ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 35 millions d'euros)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Cuevas (URU)
Duckworth (AUS) - Berankis (LIT)
De Minaur (AUS, n°21) - Cecchinato (ITA)
Nishioka (JAP) - Musetti (ITA)

Berrettini (ITA, n°9) - Coria (ARG)
Kwon (CdS) - Seppi (ITA)
Fritz (USA, n°30) - Koepfer (ALL)
Cilic (CRO) - Federer (SUI, n°8)

Nadal (ESP, n°3) - Gasquet (FRA)
Norrie (GBR) - Harris (AFS)
Sinner (ITA, n°18) - Mager (ITA)
M.Ymer (SUE) - Monfils (FRA, n°14)

Schwartzman (ARG, n°10) - Bedene (SLO)
Kohlschreiber (ALL) - Karatsev (RUS, n°24)
Basilashvili (GEO, n°28) - Alcaraz (ESP, Q)
Bagnis (ARG) - Struff (ALL)

A.Zverev (ALL, n°6) bat Safiullin (RUS, Q) : 7-6 (4), 6-3, 7-6 (1)
Djere (SER) bat Kecmanovic (SER) : 4-6, 4-6, 6-3, 6-2, 6-3
Nishikori (JAP) bat Khachanov (RUS, n°23) : 4-6, 6-2, 2-6, 6-4, 6-4
Laaksonen (SUI, Q) bat Bautista Agut (ESP, n°11) : 6-3, 2-6, 6-3, 6-2

Ruud (NOR, n°15) bat Majchrzak (POL) : 6-3, 6-2, 6-4
Davidovich Fokina (ESP) bat Van de Zandschulp (PBS, Q) : 6-4, 6-4, 5-7, 2-6, 6-4
Fognini (ITA, n°27) bat Fucsovics (HON) : 7-6 (6), 6-1, 6-2
Delbonis (ARG) bat Andujar (ESP) : 4-6, 6-1, 3-6, 6-3, 6-2

Tsitsipas (GRE, n°5) bat Martinez (ESP) : 6-3, 6-4, 6-3
Isner (USA, n°31) bat Krajinovic (SER) : 7-6 (6), 6-1, 7-6 (5)
Johnson (USA) bat Monteiro (BRE) : 6-3, 6-7 (2), 7-6 (2), 3-6, 6-3
Carreño Busta (ESP, n°12) bat Couacaud (FRA, WC) : 2-6, 6-3, 6-4, 6-4

Giron (USA) bat Pella (ARG) : 7-6 (2), 6-1, 6-7 (3), 6-4
Garin (CHI, n°22) bat McDonald (USA, Q) : 4-6, 4-6, 7-6 (7), 6-3, 8-6
Opelka (USA, n°32) bat Munar (ESP) : 6-3, 6-2, 3-6, 7-5
Medvedev (RUS, n°2) bat Paul (USA) : 3-6, 6-1, 6-4, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.