Les grandes émotions de Roland-Garros

Les grandes émotions de Roland-Garros©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 21 septembre 2020 à 12h58

A quelques jours du début de Roland-Garros, retrouvez certaines des plus grandes émotions vécues en finale Porte d'Auteuil, comme lors de celles de Yannick Noah et Mary Pierce, mais aussi à l'occasion des victoires de Steffi Graf, Andre Agassi et Roger Federer.

Yannick Noah 

Dernier vainqueur français du simple messieurs à Roland-Garros en 1983, et aussi dernier vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem avec une raquette en bois, Yannick Noah avait fait très fort cette année-là, écartant en quarts de finale Ivan Lendl (7-6, 6-2, 5-7, 6-0) avant de triompher en finale du tenant du titre Mats Wilander (6-2, 7-5, 7-6). Un succès historique, à l'issue duquel il s'était jeté, en larmes, dans les bras de son père Zacharie. Une image forte et iconique de cette finale, et de ce dernier succès d'un Français Porte d'Auteuil. 


Steffi Graf 

De l'émotion, il y en eut aussi beaucoup en 1999, pour la dernière victoire en Grand Chelem de Steffi Graf. A quelques jours de son 30e anniversaire, l'Allemande, qui allait prendre sa retraite quelques semaines plus tard, battait successivement Lindsey Davenport, Monica Seles puis Martina Hingis en finale lors d'un duel de générations. Une finale remportée en trois manches, alors qu'elle accusait un set et un break de retard face à la Suissesse (4-6, 7-5, 6-2). Son 22e succès en Grand CHelem, et le sixième à Roland-Garros. 

Andre Agassi 

Au lendemain de la victoire de Steffi Graf, son futur mari Andre Agassi remporte Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Finaliste malheureux en 1990 et en 1991, le "kid de Las Vegas" passera à deux points de l'élimination face à Arnaud Clément au deuxième tour avant d'écarter le tenant du titre Carlos Moya en huitièmes de finale. En finale, il est d'abord largement dominé par Andreï Medvedev avant d'inverser la vapeur pour s'imposer en cinq manches (1-6, 2-6, 6-4, 6-3, 6-4). Après avoir gagné le seul Majeur qui manquait à son palmarès. Cela valait bien quelques larmes...

Mary Pierce 

Si Yannick Noah est le dernier vainqueur français d'un simple messieurs en Grand-Chelem, la dernière tricolore à avoir été sacrée à Roland-Garros se nomme Mary Pierce, en 2000. Elle avait battu en finale Conchita Martinez (6-2, 7-5), après avoir notamment sorti lors des tours précédents Monica Seles et Martina Hingis. Elle a depuis regretté que ce succès ne soit pas salué à sa juste valeur en France, mais le Central de Roland-Garros reste tout de même, 20 ans après son titre, "l'endroit (qu'elle) aime le plus au monde." 

Roger Federer 

Comme Andre Agassi, Roger Federer a dû prendre son mal en patience avant de remporter à Paris le seul Grand Chelem qui lui échappait encore. Après trois finales perdues d'affilée à Roland-Garros, toujours face à Rafael Nadal, le Suisse va profiter de l'élimination prématurée de l'Espagnol, battu en huitièmes de finale par Robin Söderling, pour remporter le tournoi en 2009. Et ce grâce à un succès en finale contre le Suédois (6-1, 7-6, 6-4). Au micro du stade, après s'être fait remettre le trophée des mains d'Agassi, il savoure ce "moment magique". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.