Le rêve de Swiatek devient réalité

Le rêve de Swiatek devient réalité©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, publié le samedi 10 octobre 2020 à 16h39

Après un premier set accroché, Iga Swiatek a déroulé face à Sofia Kenin (6-4, 6-1) pour remporter à 19 ans le premier titre du Grand Chelem de sa jeune carrière.

Cela a beau être un Roland-Garros particulier, on ne pourra pas dire qu'Iga Swiatek a volé sa victoire lors de cette édition 2020. Impressionnante depuis le début du tournoi avec aucun set laissé en route sur son passage, la Polonaise a récidivé ce samedi en finale face à Sofia Kenin pour s'adjuger à 19 ans seulement son premier titre du Grand Chelem. Visiblement pas submergée par la pression de disputer une première finale de ce niveau, Swiatek a de nouveau fait admirer toute sa panoplie de coups pour mettre à mal la lauréate du dernier Open d'Australie. Après avoir réalisé un break d'entrée de finale, Swiatek a montré un de ses rares signe de fébrilité de la rencontre en commettant une double faute pour permettre à son adversaire de revenir à hauteur quelques instants plus tard (2-3). Habitée par une grande confiance depuis le début du tournoi, celle qui est devenue ce samedi la première Polonaise de l'histoire (hommes et femmes confondus) à remporter un titre majeur a néanmoins rapidement repris le service de l'Américaine pour mener 5-3. Malgré un débreak réalisé par Kenin au moment où elle servait pour le match, Swiatek mettait de nouveau la pression sur sa jeune ainée sur le jeu suivant pour finalement empocher le premier set sur une faute adverse (6-4).


Kenin était blessée à la cuisse gauche

Visiblement diminuée par une blessure à la cuisse gauche, Kenin, qui fait appel au kiné au milieu du second set, ne rendait pas les armes pour autant pour réaliser un break d'entrée de seconde manche. L'illusion d'avoir une finale accrochée disparaissait finalement rapidement. Complètement relâchée dans son tennis suite au gain de ce premier set, Swiatek enchaînait ensuite six jeux de suite dans la foulée pour s'envoler vers la victoire. Comme un symbole, c'est sur un nouveau coup gagnant (25 en tout lors de cette finale) que celle qui a démarré ce tournoi au 54eme rang mondial (elle sera 17eme lundi prochain) parvenait à conclure la rencontre face à une adversaire qui ne semblait plus en mesure lutter. Swiatek va désormais pouvoir savourer ce succès totalement inattendu avant de revenir avec un tout nouveau statut sur le circuit dans les prochaines semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.