Kvitova et Siegemund en quarts

Kvitova et Siegemund en quarts©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 05 octobre 2020 à 13h01

Petra Kvitova et Laura Siegemund ont, toutes deux, validé leur billet pour les quarts de finale, après leur victoire en deux sets, lundi, face à la Chinoise Zhang (6-2, 6-4) et l'Espagnole Badosa (7-5, 6-2). La Tchèque n'avait plus atteint ce stade du tournoi depuis 2012.

Huit ans après, revoilà Petra Kvitova (30 ans) en quarts de finale à Roland-Garros. La Tchèque, qui avait uniquement atteint ce stade du tournoi en 2012, avec une défaite à la clé aux portes de la finale face à la Russe Maria Sharapova, briguera de nouveau une place dans le dernier carré Porte d'Auteuil, mercredi, face à Laura Siegemund. La numéro 11 mondiale, envahie par l'émotion après la balle de match, s'est qualifiée pour les quarts, ce lundi, en disposant aisément de la Chinoise Shuai Zhang, classée au 40eme rang mondial. La tombeuse d'Océane Dodin au premier tour n'a fait qu'une bouchée (6-2, 6-4) de la joueuse qui avait mis fin, au tour précédent, à la belle aventure d'une autre Française, Clara Burel. La double lauréate de Wimbledon (en 2011 et 2014) a pris, d'entrée, le large dans le premier set, pour ne laisser que deux jeux, à l'arrivée, dans cette première manche à son adversaire, diminuée par une blessure à une cuisse (elle a fait intervenir la kiné à 5-2 dans le premier set). Rebelote dans la seconde manche, avec de nouveau un break d'entrée pour l'ancienne numéro 2 mondiale (en octobre 2011). Certes, Zhang se montrait un peu plus résistante que dans le set précédent. La Chinoise parvenait même à enfin prendre le service de la Tchèque, mais beaucoup trop tard (Kvitova menait déjà 5-2) et la tête de série numéro 7 pouvait tranquillement boucler la rencontre après 1h20 de jeu.


Première pour Siegemund

Kvitova sera donc opposée à Siegemund, qualifiée à 32 ans pour son tout premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. L'Allemande a refroidi, là aussi en deux sets (7-5, 6-2, 1h35), l'Espagnole Paula Badosa, 87eme au classement WTA. La tombeuse, samedi, de l'ancienne vainqueur du tournoi, Jelena Ostapenko, peut regretter d'avoir laissé passer sa chance dans le premier set, puisqu'elle a mené 5-3 et servi pour le gain de la manche, avant de ne plus marquer un seul jeu du set face à la 66eme mondiale. Dans la seconde manche, en revanche, Siegemund a, tout de suite, pris les choses en main. L'Allemande, qui avait sorti d'entrée Kristina Mladenovic, avec cette fameuse balle de set pour la Française qui avait doublé sans que l'arbitre ne s'en rende compte, a même survolé ce deuxième set face à une Badosa incapable de résister à la puissance de la native de Filderstadt, notamment en coup droit (19 gagnants dans cette partie).



ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenante du titre : Ashleigh Barty (AUS)

Huitièmes de finale
Swiatek (POL) bat Halep (ROU, n°1) : 6-1, 6-2
Trevisan (ITA, Q) bat Bertens (PBS, n°5) : 6-4, 6-4
Svitolina (UKR, n°3) bat Garcia (FRA) : 6-1, 6-3
Podoroska (ARG, Q) bat Krejcikova (RTC) : 2-6, 6-2, 6-3

Jabeur (TUN, n°30) - Collins (USA)
Kenin (USA, n°4) bat Ferro (FRA) : 2-6, 6-2, 6-1
Kvitova (RTC, n°7) bat Zhang (CHN) : 6-2, 6-4
Siegemund (ALL) bat Badosa (ESP) : 7-5, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.