Konta ne veut pas alimenter la polémique

Konta ne veut pas alimenter la polémique©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 07 juin 2019 à 16h14

Alors que la WTA et, notamment, Amélie Mauresmo ont vivement critiqué la décision des organisateurs de Roland-Garros de programmer les deux demi-finales en même temps loin du Court Philippe-Chatrier, Johanna Konta a préféré renvoyer chacun à ses responsabilités.

C'est ce qui a fait le plus parler dans les travées de Roland-Garros ce vendredi. Face aux aléas climatiques qui ont perturbé la fin de la semaine, annulant notamment les matchs programmés mercredi, les organisateurs du tournoi ont décidé de reporter les demi-finales féminines à ce vendredi dès 11h00 sur les Courts Suzanne-Lenglen et Simonne-Mathieu. Une décision qui a provoqué de vives réactions, notamment celles de la WTA et d'Amélie Mauresmo.

Konta refuse la polémique

Battue par Marketa Vondrousova, Johanna Konta n'a pas pu éviter une question sur le sujet mais la Britannique n'a pas voulu apporter son écot à la polémique. « Je sais que vous voulez faire les gros titres là-dessus et que vous voulez que je dise quelque chose, que j'aie des propos juteux, mais je ne le ferai pas, a déclaré Johanna Konta en conférence de presse. Plus que tout, ce qui est fatigant et malheureux là-dedans, c'est que les femmes, les athlètes femmes sont dans une position différente et doivent justifier leur salaire, leur implication, elles doivent se battre pour leur programmation, les occasions, les salaires. Le fait de passer du temps à tout cela est bien plus triste et difficile que cette histoire de programmation pour aujourd'hui (vendredi). »

Konta : « Mon travail est de faire un spectacle »

Plus précisément, Johanna Konta n'a pas voulu revenir sur la programmation et se concentrer sur sa performance sur la terre battue parisienne. « Je ne veux pas être ici et parler de la programmation. Ce n'est pas mon travail, tonne la Britannique. Mon travail est de faire un spectacle, je pense avoir donné aux gens qui ont payé leur billet toutes les possibilités de profiter du spectacle. Si les organisateurs du tournoi pensent que ce n'est pas quelque chose qu'il faut promouvoir et célébrer, c'est à eux que vous devez parler, et pas à moi qui considère avoir bien fait mon travail. » Pour conclure, Johanna Konta a confirmé ne pas avoir été consultée sur la programmation des rencontre. « Il y a des gens qui sont en position de prendre des décisions, cela n'a rien à voir avec moi qui me contente de jouer », a-t-elle ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.