Kenin et Kvitova au rendez-vous, Sabalenka, Martic, Muguruza et Ostapenko à la trappe

Kenin et Kvitova au rendez-vous, Sabalenka, Martic, Muguruza et Ostapenko à la trappe©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 03 octobre 2020 à 23h05

Kenin n'a pas connu le moindre problème pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Kvitova, malgré une entame catastrophique, est passée elle aussi. En revanche, c'est fini pour Sabalenka, Martic, Ostapenko et Muguruza.

Pour la deuxième année consécutive, Sofia Kenin sera en deuxième semaine à Roland-Garros ! La n°6 mondiale n'a fait qu'une bouchée de la Roumaine Irina Maria Bara, 142eme mondiale et issue des qualifications. Elle s'est imposée 6-2, 6-0 en 1h13. La gagnante du dernier Open d'Australie a pourtant mal entamé le match en se faisant breaker d'entrée, mais elle a ensuite marqué douze jeux d'affilée ! L'Américaine a en effet converti 6 balles de break sur 9, face à une adversaire qui a pourtant servi 74% de premières balles mais a sombré pendant les échanges. Tout n'a pas été simple pour Kenin, qui a encore eu dix balles de break à sauver (dont cinq dans le tour dernier jeu) après le break concédé au début du match. Mais elle s'en est sortie et c'est donc elle qui affrontera Fiona Ferro ou Patricia Tig.

Jabeur sort Sabalenka

Roland-Garros est terminé pour la 12eme joueuse mondiale, Aryna Sabalenka. La Biélorusse s'est inclinée contre la 35eme mondiale, Ons Jabeur, qui s'est imposée après un combat de 2h03 : 7-6, 2-6, 6-3. La première rencontre entre les deux joueuses a été riche en rebondissements, à l'image de ce premier set où la Tunisienne a mené 4-2 puis la Biélorusse est revenue à 4-4, puis Jabeur a breaké de nouveau (6-5) avant que Sabalenka ne débreake encore. Tout s'est donc joué au tie-break, où Sabalenka a mené 5-1, avant de le perdre 9-7 ! Ce premier set de 56 minutes a laissé des traces chez Jabeur, qui a ensuite craqué dans la deuxième manche en se faisant breaker à 1-1 et 3-1. Mais elle a retrouvé des ressources dans le troisième, où un seul break, à 1-0, lui a permis de l'emporter, malgré deux balles de débreak pour Sabalenka, qui termine ce match avec sept doubles-fautes.  A 26 ans, Ons Jabeur va donc disputer pour la première fois les huitièmes de finale à Roland-Garros, contre Danielle Collins ou Garbine Muguruza.

Siegemund dompte Martic, Collins s'offre Muguruza

L'Allemande Laura Siegemund, elle, disputera un billet pour les quarts à l'Espagnole Badosa. L'Allemande tombeuse au premier tour de Kristina Mladenovic avec la polémique que l'on sait a cette fois ajouté à son tableau de chasse Petra Martic, quart de finaliste l'année dernière. Cette fois, la Croate ne verra même pas les huitièmes. Tête de série numéro 13 du tournoi, la 17eme mondiale avait pourtant mieux commencé que Siegemung en remportant le premier set au jeu décisif (7-5), mais elle s'est ensuite complètement effondrée, Martic touchant même le fond dans le dernier set (6-7, 6-3, 6-0). C'est également en trois sets (7-5, 2-6, 6-4) que Danielle Collins, en toute fin de soirée, est venue à bout de Garbine Muguruza, sacrée sur ce même court central Philippe-Chatrier en 2016. Un combat de toute beauté entre la numéro 15 mondiale et la joueuse classée 57eme qui a finalement tourné à l'avantage de l'Américaine. L'Espagnole, qui a mené 3-0 puis 4-2 dans la dernière manche, peut se mordre les doigts.

Kvitova s'est fait peur, Ostapenko retombe dans ses travers

La renaissance de Jelena Ostapenko n'aura pas duré bien longtemps. Très précisément le temps d'un match. Celui que la Lettonne avait remporté avec la manière face à la numéro 4 mondiale Karolina Pliskova, l'actuelle numéro 43 à la WTA se prenant sur cette rencontre sur la fabuleuse joueuse qu'elle avait été en 2017 lors de son triomphe dans ce même tournoi. Malheureusement pour elle, samedi, c'est l'Ostapenko disparue des radars depuis ce succès à Paris qui a fait son retour, et s'est logiquement fait éjecter du tournoi par la non moins surprenante Paula Badosa, sûre de son fait (victoire 6-4, 6-3). La jeune Espagnole de 22 ans se hisse du même coup en huitièmes de finale dans un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Demi-finaliste du tournoi en 2012, Petra Kvitova, elle, reste en course. Toutefois, avant de tenir son rang face à la jeune Canadienne Leylah Fernandez (7-5, 6-3), la Tchèque s'est fait très peur, notamment lors d'un début de match qui a vu la numéro 11 mondiale manquer complètement son entame et se retrouver menée 5-1 par la 100eme dans la hiérarchie. Kvitova a ensuite remis les pendules à l'heure. Elle affrontera la Chinoise Zhang, qui a mis fin à la belle aventure de Clara Burel.

ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenante du titre : Ashleigh Barty (AUS)

8emes de finale
Halep (ROU, n°1) - Swiatek (POL)
Trevisan (ITA, Q) - Bertens (PBS, n°5)
Svitolina (UKR, n°3) - Garcia (FRA)
Podoroska (ARG, Q) - Krejcikova (RTC)

Jabeur (TUN, n°30) - Collins (USA)
Ferro (FRA) - Kenin (USA, n°4)
Kvitova (RTC, n°7) - Zhang (CHN)
Siegemund (ALL) - Badosa (ESP)

3eme tour
Halep (ROU, n°1) bat Anisimova (USA, n°25) : 6-0, 6-1
Swiatek (POL) bat Bouchard (CAN, WC) : 6-3, 6-2
Trevisan (ITA, Q) bat Sakkari (GRE, n°20) : 1-6, 7-6 (6), 6-3
Bertens (PBS, n°5) bat Siniakova (RTC) : 6-2, 6-2

Svitolina (UKR, n°3) bat Alexandrova (RUS, n°27) : 6-4, 7-5
Garcia (FRA) bat Mertens (BEL, n°16) : 1-6, 6-4, 7-5
Podoroska (ARG, Q) bat Schmiedlova (SLQ) : 6-3, 6-2
Krejcikova (RTC) bat Pironkova (BUL, WC) : 5-7, 6-4, 6-3

Jabeur (TUN, n°30) bat Sabalenka (BIE, n°8) : 7-6 (7), 2-6, 6-3
Collins (USA) bat Muguruza (ESP, n°11) : 7-5, 2-6, 6-4
Ferro (FRA) bat Tig (ROU) : 7-6 (7), 4-6, 6-0
Kenin (USA, n°4) bat Bara (ROU, Q) : 6-2, 6-0

Kvitova (RTC, n°7) bat Fernandez (CAN) : 7-5, 6-3
Zhang (CHN) bat Burel (FRA, WC) : 7-6 (2), 7-5
Siegemund (ALL) bat Martic (CRO, n°13) : 6-7 (5), 6-3, 6-0
Badosa (ESP) bat Ostapenko (LET) : 6-4, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.